La semaine extraordinaire de David Goffin

Belga Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Tennis

David Goffin, classé 109e mondial, a bien résisté face à Roger Federer, 3e mondial, en huitièmes de finale du simple messieurs du tournoi de Roland-Garros, mais s'est finalement incliné en quatre manches: 5-7, 7-5, 6-2 et 6-4, après 2h54 de jeu, dimanche dans la capitale parisienne.

Surprenant de sang-froid et jamais impressionné par le palmarès de son opposant, par ailleurs son idole depuis sa tendre enfance, le jeune Liégeois a réussi à équilibrer les échanges durant deux sets. C'est même lui qui força le premier break de la partie. Au meilleur moment en plus puisqu'il menait 6-5, lui permettant de prendre l'avantage un set à 0.

Menant 4-5 et 15-30 dans le 2e, le lucky loser belge fut même à deux points de doubler son avance, mais Federer écarta le danger. Dans la foulée, le Suisse concrétisa sa première balle de break (sur sa première occasion seulement!) pour égaliser sur son service dans le jeu suivant à un set partout.

Jusque là jamais déséquilibrée, la partie tourna à l'avantage de la troisième tête de série du tournoi dans la 3e manche, qu'il s'adjugeait 6-2. Il prenait à deux reprises le service du Belge qui marquait par moments ses premiers signes de fébrilité et de fatigue après ses six matchs joués jusqu'ici à Paris (trois en qualifications et autant dans le tableau final). Breaké d'entrée dans la 4e manche, Goffin ne s'avoua jamais vaincu. Toujours avec ce break de retard, il resta néanmoins dans le match jusqu'à 5-4, avant que le Suisse ne conclue sur sa première balle de match.

En quarts de finale, qu'il jouera mardi pour la 32e fois consécutive en Grand Chelem, Federer sera opposé au vainqueur du match entre l'Argentin Juan Martin Del Potro (ATP 9/N.9) et le Tchèque Tomas Berdych (ATP 7/N.7).

Publicité clickBoxBanner