Tennis

Les vedettes ont été nombreuses à rallier le stade Leburton, h ier soir, pour participer à la troisième édition du duel rebaptisé "Face to Face" en clin d'oeil à l'ASBL qu'il soutient.

Contrairement à ces deux dernières années, trois matches figuraient au programme de la soirée. Trois duels de 35 minutes qui opposaient tour à tour une sélection d'anciens Diables Rouges emmenée par Enzo Scifo, le Nazionale Italiana Master (pour la première fois en Belgique) d'Alessandro Altobelli et les Tennis All Stars dirigés par Michel Bouhoulle. On se rappellera d'ailleurs que ce sont ces mêmes tennismen qui se trouvent à l'origine de ce duel devenu incontournable en fin d'année. Tous apprécient, en effet, le football qui alimente souvent leurs conversations. Ils n'ont d'ailleurs pas hésité à mettre les petits plats dans les grands en organisant une véritable mise au vert de 36 heures au Château du Lac de Genval, là même où l'équipe nationale française avait établi ses quartiers lors de l'Euro Belgo-néerlandais en 2000.

"Nous étions une dizaine hier à manger à l'hôtel", sourit Michel Bouhoulle , le capitaine des Tennis All Stars. "Nous avons tout fait comme des footballeurs professionnels durant 36 heures et nous nous sommes encore entraînés tous ensemble durant 1 h 30 le matin même, à Ohain."

Coach de l'équipe belge de Coupe Davis, Julien Hoferlin a agréablement surpris à l'occasion des deux premières rencontres de la soirée. Véritable ailier de débordement, il a régulièrement pris son opposant de vitesse. "Je ne m'en sors pas trop mal à 41 ans, rigolait-il. Le foot ? J'adore ! Il s'agit de ma première passion. Oui, avant le tennis ! Je joue encore chaque semaine en salle et nous allons souvent voir des matches à l'étranger avec Olivier."

Ce dernier, de retour de Durbuy où il a entamé la préparation de sa saison 2008, a également pris beaucoup de plaisir à jouer pour la bonne cause. "Le terrain était difficile et mon opposant aussi rapide qu'une gazelle, mais je me suis bien amusé. On ne joue pas assez au foot malheureusement..."