Tennis

"Joyeux Noël à tous et à l'année prochaine!", lance-t-il encore... Rafael Nadal (ATP 1) a annoncé lundi soir à Londres, dans la foulée d'une défaite contre David Goffin (ATP 8) lors de son entrée en lice au Masters, qu'il mettait un terme à sa saison 2017. L'Espagnol, 31 ans, qui traîne une blessure au genou droit depuis la fin du tournoi ATP Masters 1000 de Shanghai, a préféré arrêter les frais après s'être incliné 7-6 (7/5), 6-7 (4/7) et 6-4 contre le Liégeois au terme d'un match de 2h37 qu'il a achevé sur une jambe. "Je m'en vais. Ma saison est terminée", a-t-il confié quelques minutes après sa défaite. "J'avais un engagement vis-à-vis de l'événement, de la ville et de moi-même. Je savais que ce serait difficile, mais mon engagement était d'essayer. J'ai fait énormément d'efforts. J'ai fait tout ce qu'il fallait pour être en mesure de jouer, mais je ne suis clairement pas en état de jouer. Je pense que j'aurais mérité une meilleure fin à ma saison, mais c'est comme ça."

Rafael Nadal aura néanmoins une fois de plus montré combien il a l'étoffe d'un grand champion lundi soir contre David Goffin. Visiblement tracassé, au point de finir la rencontre en boitant, le vainqueur de Roland Garros et de l'US Open se sera battu jusqu'au dernier point, sans broncher, sauvant même quatre balles de match dans le deuxième set et revenant encore de 4-1 double break à 5-4 dans le dernier set, avant de céder.

"Je me suis battu jusqu'au bout, sachant qu'il s'agirait sans doute de mon dernier match de la saison. Même si j'avais gagné, je me serais retiré", poursuivit-il. "Je n'ai pas pris beaucoup de plaisir aujourd'hui. Le problème, c'est la douleur. J'ai trop mal et je ne parviens dès lors pas à mettre assez de puissance dans mes appuis pour jouer normalement. Honnêtement, c'est un miracle d'avoir réussi à pousser Goffin aux trois sets. Je ne peux pas continuer. Cela n'a pas de sens. La seule bonne nouvelle, c'est que la blessure n'est pas neuve. J'espère que je serai prêt pour le début de la saison prochaine..."


David Goffin: "Un moment très spécial"

"Ce fut une grande bagarre, jusqu'au dernier point", confia le N.1 belge à même le court de l'O2 Arena. "Rafa est un formidable combattant, l'un des joueurs les plus forts mentalement du circuit. Je suis heureux d'avoir finalement réussi à trouver la clé pour le battre et d'être parvenu à le faire ici au Masters. Ce fut un moment très spécial ce soir. Il régnait une merveilleuse atmosphère et je me réjouis de revenir jouer dans deux jours."

David Goffin sera passé par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel contre un Rafael Nadal qui n'était visiblement pas au mieux de sa forme en raison d'une blessure au genou droit, mais s'est accroché jusqu'au bout, avant de déclarer, à sa sortie du court, qu'il renonçait à poursuivre le tournoi.

Le Liégeois aurait, en réalité, même dû s'imposer en deux sets contre l'Espagnol après avoir servi pour le gain de la rencontre à 5-3 et hérité de quatre balles de match, dont trois à 6-5 0-40.

"Honnêtement, cela a été très dur de se remettre en selle après la perte du deuxième set", poursuivit le natif de Rocourt. "Je ne sais pas comment j'y suis parvenu après avoir bénéficié de ces balles de match. Mais je n'avais pas vraiment de regrets, car Rafa n'avait frappé que des coups gagnants pour les écarter. J'avais peut-être tout juste eu une petite opportunité. Je me suis dit qu'il fallait continuer et savourer chaque point. Je suis très fier d'être le premier Belge présent ici au Masters et de voir des drapeaux belges dans les tribunes. C'est un somptueux événement, mais ce n'est pas fini et je vais donner le maximum pour faire bonne figure jusqu'à la fin", a-t-il conclu.


.