Tennis

Rafaël Nadal a remporté pour la 11e fois de sa carrière les Internationaux de France à Roland-Garros, dimanche sur la terre battue parisienne. L'Espagnol, numéro 1 mondial, a battu en finale l'Autrichien Dominic Thiem, 8e joueur du monde, en trois sets: 6-4, 6-3, 6-2 au bout de deux heures et 42 minutes de jeu.

Rafael Nadal, 32 ans, n'aura ainsi jamais perdu une seule finale à Roland-Garros accrochant un 11e succès, soit un 17e trophée dans un tournoi du Grand Chelem et un 79e titre sur le circuit ATP. Il disputait sa 115e finale professionnelle dimanche à Paris. Nadal se rapproche ainsi du record de victoires en Grand Chelem du Suisse Roger Federer (20).

Le Majorquin a rapidement pris le service de son adversaire dans le premier set d'une finale à sens unique, mais l'Autrichien savait qu'il ne fallait en aucun cas laisser filer l'Espagnol. Thiem revenait à 2-2, mais devait tout de même concéder la première manche (6-4) en 57 minutes de jeu. Thiem dépensait déjà beaucoup d'énergie pour rester dans la partie, mais devait lâcher son jeu de service dès le début de 2e set pour se voir mener 2-0. Nadal ne se faisait pas prier pour confirmer le break (3-0). Après avoir perdu 5 jeux de suite, Thiem se ressaisissait (3-1), mais devait concéder le 2e set aussi (6-3).

Pour Nadal, qui n'a jamais été poussé aux cinq sets à Roland-Garros, la voie était toute traçée. L'Espagnol alignait dans la foulée un 3e set sur sa 5e balle de match, confirmant une stat bluffante: ses adversaires n'ont pas inscrit, en cumulé, plus de six sets à Nadal.

Rafael Nadal a ainsi remporté Roland-Garros de 2005 à 2008, de 2010 à 2014, en 2017 et en 2018, l'Open d'Australie en 2009, Wimbledon en 2008 et 2010 et l'US Open en 2010, 2013 et 2017. Onze, c'est aussi le nombre de ses victoires à Barcelone et à Monte Carlo, deux autres tournois sur terre battue.

Dominic Thiem, pour la première finale de sa carrière à Roland-Garros, rêvait de pouvoir succéder à son modèle, Thomas Muster, seul Autrichien à avoir soulevé la Coupe des Mousquetaires (1995). Mais à 24 ans, il a encore tout le loisir d'y parvenir un jour.

"C'est incroyable, gagner une 11e fois, c'est même inconcevable de le rêver"

Rafael Nadal, numéro 1 mondial, a ajouté une 11e fois Roland-Garros à son palmarès. L'Espagnol n'a jamais perdu de finale sur la terre battue parisienne alignant un 17e Grand Chelem à son compteur. Dimanche, le Majorquin a dominé l'Autrichien Dominic Thiem, 8e mondial, qui paraissait pourtant avoir les armes pour le surprendre encore, mais Nadal ne lui a laissé aucun espoir s'imposant 6-4, 6-3, 6-2 en 2 heures 42 minutes de jeu.

"J'ai joué mon meilleur match du tournoi et c'était important parce que Dominic a un très bon jeu, très agressif", a commenté à chaud Rafael Nadal sur le court. "J'ai un moment difficile dans le 3e set quand j'ai eu mal à la main, j'ai eu un peu peur, mais c'est le sport. C'est incroyable. Ce n'est même pas un rêve, c'est inconcevable de penser que l'on peu gagner 11 fois. Dominic est un très bon joueur et il a été très bon durant ces deux semaines. Le circuit a besoin d'un joueur comme lui et je suis sûr qu'il sera ici à ma place dans quelques années."