Tennis

Novak Djokovic n'est plus que l'ombre de lui-même depuis quelques mois. Blessé au coude, il a d'ailleurs déclaré forfait jusqu'à la fin de la saison, faisant l'impasse sur l'US Open et les Masters de Londres. En coulisses, cette version officielle a fait grincer des dents et certains ne croient pas en cette blessure.

C'est le cas notamment de l'ancienne joueuse de tennis canadienne, Hélène Pelletier. D'après elle, Nole aurait été contrôlé positif. "Je te dis ce que j'entends en coulisses. Bien des gens ne croient pas que son bras soit en si piètre condition. C'est certes un problème chronique qui lui fait mal, mais en même temps il y en a qui disent qu'il s'est peut-être fait prendre pour dopage", a déclaré Pelletier au micro des Amateurs de sports, une émission de 98,5 FM Montréal.

Pelletier ne s'arrête pas la. Elle dévoile également que les autorités, après l'avoir mis en garde, lui auraient laissé du temps pour se remettre dans le droit chemin. "Il n'y a rien de confirmé, mais on a voulu le protéger, comme on l'a fait à quelques reprises dans le passé, notamment avec Andre Agassi et Martina Navratilova", ajoute-telle."Je ne fais que mon travail de journaliste. Je partage ce que j'entends, ce qui fait un peu de sens, mais ça ne veut pas dire que je partage en entier ces points de vue-là."

Ces propos chocs ont évidemment eu des répercussions dans le clan Djokovic. L'ancien numéro "1" mondial envisage d'ailleurs de porter plainte contre Pelletier.