Tennis

Novak Djokovic souffre beaucoup des conditions de jeu à l'US Open de New-York. En conférence de presse, après avoir éliminé Millman en trois sets, Djoko n'a pas mâché ses mots.

"Je n’ai jamais autant transpiré qu’ici, c’est incroyable. Je dois prendre au moins dix tee-shirts par match ! Et au bout de deux jeux, je suis trempé", a-t-il expliqué après la rencontre.

Sur un terrain couvert d'un toit, le Serbe regrette le manque d'air de jour comme de nuit: " On se croirait dans un sauna ! Bien sûr, c’est fantastique d’avoir un toit. La pluie n’interrompt pas les matchs. Mais avec tous les abandons qu’il y a eu au premier tour, et tous les joueurs qui ont du mal à respirer, en particulier sur le court Arthur-Ashe où l’air ne circule pas du tout, surtout au niveau du court, je pense que c’est quelque chose à quoi il faut réfléchir, qu’il faut prendre en considération et dont il faut s’occuper ", a-t-il expliqué.

Le taux d'humidité atteignait les 75% ce mercredi lors du match entre Djokovic et Millman. John Millman a d'ailleurs été se changer complètement, lui qui était trempé de la tête aux pieds. 

Federer s'était également plaint des conditions météorologiques après la rencontre contre l'Australien Millman. Il a avoué être diminué à cause de la température.