Tennis

"Je pense que la fatigue de cette merveilleuse tournée australienne a fini par la rattraper". Liliane Barbé, la maman d'Elise Mertens (WTA 37), n'était pas spécialement déçue de la défaite de sa fille, jeudi, en demi-finales de l'Australian Open, jeudi, contre Caroline Wozniacki (WTA 2). Elle aurait, évidemment, aimé qu'elle se hisse en finale, mais elle était déjà ravie de ce qu'elle avait réalisé à Melboune Park.

"J'ai senti Elise un peu fatiguée. Et je pense que cela s'est également vu sur le court", expliqua-t-elle. "Elle s'est bien battue pour revenir dans le deuxième set et arracher un tie-break, mais je pense que la mèche était consumée. Et puis, il faut aussi pouvoir reconnaître que Wozniacki est une adversaire coriace. C'est une très bonne joueuse, qui a beaucoup d'expérience et elle l'a utilisée aujourd'hui contre Elise. Elle touchait bien la balle et elle savait exactement ce qu'elle devait faire."

Liliane Barbé quittera, en fait, surtout Melbourne avec une grande fierté. "C'est tout de même remarquable pour une jeune fille de 22 ans d'avoir, à sa toute première participation dans le tableau final, réussi à se hisser jusqu'en demi-finale. Elle a montré combien elle était une battante. Je suis très fière d'elle. Les attentes seront sans doute élevées désormais, vu qu'elle va entrer dans le Top-20, mais elle a déjà montré l'an dernier, après sa première victoire au tournoi de Hobart, qu'elle était capable de vivre avec. Désormais, il faut qu'elle se repose. Car elle doit être prête pour la Fed Cup. Là, ce sera à nouveau Vive la Belgique!", sourit-elle.