Tennis Naomi Osaka s'est érigée comme la joueuse en vue de tout un continent. A 19 ans, elle confirmait déjà sa bonne saison de 2016 en faisant preuve de régularité sur le terrain.

En janvier 2018, Osaka commençait l'année en mode mineur par une défaite au premier tour à Hobart. La 68e joueuse mondiale savait qu'elle démarrait une saison où tout était possible. Onze mois plus tard, son statut a complètement changé. Lors de la tournée asiatique, c'est elle que tous les médias s'arrachent. Lauréate à Indian Wells en battant au passage deux joueuses du Top 10 (Pliskova et Halep), elle avait infligé une correction à Miami à Serena Williams qui rêvait d'un autre come-back sur le circuit. Le mois de mars l'avait déjà envoyé sur orbite au Japon.

(...)