Tennis

Rafael Nadal (ATP 1) sera le premier adversaire de David Goffin (ATP 8), ce lundi soir (21h00 belges) au Masters de tennis de Londres.

L'Espagnol, qui a reçu dimanche le trophée réservé par l'ATP au N.1 mondial dans l'O2 Arena, se méfie du N.1 belge qu'il tient en haute estime après l'avoir déjà affronté à deux reprises cette année, aux tournois Masters 1000 de Monte-Carlo et de Madrid.

"Après ce qui lui est arrivé à Roland Garros (NdlR : une blessure à la cheville droite qui l'a contraint à l'abandon lors de son troisième tour contre l'Argentin Horacio Zeballos), cela aurait été vraiment injuste s'il n'avait pu être ici", a confié le gaucher de Manacor, qui avait éprouvé beaucoup de difficultés à le battre à Madrid, début mai, 7-6 (7/3), 6-2. "Je suis très heureux de voir qu'il a bien récupéré et qu'il rejoue bien. J'espère qu'il ne jouera pas aussi bien ce lundi, mais il est à 100% et il mérite d'être ici."

Rafael Nadal, lui, n'est probablement pas à 100% au moment d'aborder son 13e ( !) Masters. Le vainqueur de Roland Garros et de l'US Open traîne ainsi depuis un mois une blessure au genou droit, qui l'a encore contraint à déclarer forfait en quarts de finale au tournoi ATP Masters 1000 de Paris-Bercy, il y a dix jours. Le N.1, cela dit, donnera tout ce qu'il a pour briller dans le seul tournoi d'envergure qui manque encore à son illustre palmarès.

"J'espère que le genou ira bien. Mais si je ne croyais pas à cette possibilité, je ne serais pas ici", a-t-il poursuivi. "Je suis suffisamment en forme pour défendre mes chances. Et je n'ai pas besoin de battre Roger pour avoir suffisamment de confiance. J'ai gagné assez de matches pour cela. Mais ce serait génial si je pouvais clore l'année par un dernier match contre lui."

Goffin est prêt pour le Masters : "Je suis certain que je peux bien jouer contre Nadal"

David Goffin (ATP 8) sera le dernier joueur à entrer en lice aux ATP Finals, le Masters, qui a commencé dimanche à Londres par la victoire 6-4, 7-6 (7/4) de Roger Federer (ATP 2) contre l'Américain Jack Sock (ATP 9). Le Liégeois 26 ans, qui avait pu disputer un match en tant que réserviste l'an dernier, devra attendre jusqu'à ce lundi soir 20h locales (21h00 belges) pour fouler la moquette de l'O2 Arena contre Rafael Nadal (ATP 1), vainqueur de Roland Garros et de l'US Open. "Nadal est l'adversaire le plus redoutable pour commencer mon parcours lors de ces ATP Finals", a confié le N.1 belge, qui se retrouve dans un groupe Pete Sampras avec également l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 4) et le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 6). "Ce ne sera pas facile. Il s'agira de notre première confrontation sur surface dure en indoor. Nous avons déjà disputé de bons matches sur terre battue. Je suis certain que je peux bien jouer contre lui."

Il s'agira de la troisième confrontation sur le circuit entre David Goffin et Rafael Nadal. Le Liégeois de Monaco n'a jusqu'à présent pas encore réussi à terrasser le gaucher de Manacor, après s'être incliné à Monte-Carlo et Madrid au printemps dernier. Il n'empêche, sur dur en indoor, face à un adversaire qui plus est tracassé par une blessure au genou droit qu'il traîne depuis un mois, le natif de Rocourt ne partira pas battu d'avance.

"Cela va beaucoup plus vite sur dur et le rebond est plus bas en indoor. Rafa ne peut pas glisser sur cette surface. Il est plus à l'aise sur terre battue où il peut jouer plus long", a-t-il expliqué. "Sa balle est vraiment lourde sur terre battue et il n'est pas évident de la prendre très tôt. Ici, il n'y a pas de faux rebonds et il y a moyen de frapper nettement plus de coups gagnants. C'est ce que je vais tâcher de faire contre lui. C'est un grand combattant, il défend remarquablement bien et si vous lui donnez une balle courte, c'est point gagnant pour lui. Je suis ravi d'être là et je vais donner le maximum."