Tennis Numéro un mondial et favori à la Porte d’Auteuil depuis 15 ans, l’Espagnol repart avec plusieurs jeux d’avance sur ses rivaux. Les années passent et se ressemblent à Paris. Roger Federer brille toujours par son absence. Rafael Nadal brille toujours par son incroyable moisson sur terre battue. S’il a perdu des cheveux, le gaucher aux bras herculéens n’a pas pris une ride. Son bras récolte toujours autant de titres durant le printemps. A 31 ans, Rafa a conquis Monte Carlo, Barcelone et Rome. Son faux pas de Madrid, tournoi en altitude, lui confère juste une dimension humaine. En 5 semaines, le colosse a battu Thiem, Dimitrov, Nishikori, Goffin, Tsitsipas, Djokovic, Fognini et Zverev pour ne citer que les plus gros bras. (...)