Tennis Outre le football, Gerard Piqué a d'autres occupations dans la vie comme sa société de consulting sportif qui vient tout juste de s'être approprié l'organisation du nouveau format de la Coupe Davis.

Gerard Piqué a récemment réussi un coup de maitre via sa société de consulting sportif en obtenant l'organisation de ce qui va s'apparenter à la Coupe du Monde de tennis en lieu et place de l'actuelle Coupe Davis. Le groupe Kosmos de Gerard Piqué alimentera financièrement par un apport de 2,5 milliards d'euros sur 25 ans cette Coupe du monde. Le nouveau tournoi sera joué par 18 pays qui s'affonteront dans différents groupes et des phases finales.

Le Suisse Roger Federer, qui ne voit pas forcément d'un mauvais oeil cette remodélisation de compétition, ne veut toutefois pas que cette Coupe Davis "new-look" ne soit trop associée à Gerard Piqué et donc au monde du football.

"Je suis favorable aux innovations et tout n'est pas négatif avec la nouvelle Coupe Davis, a d'abord répondu en suisse-allemand le numéro 2 mondial après sa victoire mardi soir au premier tour de l'US Open.  "Il faut maintenant que l'ATP, l'ITF et les organisateurs de la Laver Cup se retrouvent pour discuter autour d'une table.C’est vrai que les semaines à venir risquent d’être très intéressantes. Je n’ai pas encore parlé à Gerard Piqué, mais j’avoue que ça fait un peu bizarre de voir un footballeur arriver et se mêler des affaires du tennis. Il faut faire attention: la Coupe Davis ne doit pas devenir la Coupe Piqué."