Roger Federer remporte le tournoi de Cincinnati

AFP Publié le - Mis à jour le

Tennis

Le Suisse Roger Federer, N.1 mondial, a remporté le Masters 1000 de Cincinnati en battant avec la manière, en 79 minutes, le Serbe Novak Djokovic 6-0, 7-6 (9/7)en finale, dimanche dans l'Ohio.

Roger Federer a obtenu sa 16e victoire sur Djokovic, à qui il avait repris le 9 juillet le sceptre de N.1 mondial, en vingt-huit face-à-face, et s'est imposé à Cincinnati pour la cinquième fois, ce qui constitue le nouveau record.

Roger Federer a infligé dans ce match un cinglant 6-0 en 23 minutes dans la première manche à un Novak Djokovic alors totalement impuissant et souvent pris de vitesse.

Le Serbe n'avait jamais connu une telle humiliation face au N.1 mondial, et le dernier joueur à lui avoir pris un set 6-0 était l'Américain Mardy Fish le 11 mars 2010, ce qui n'avait pas empêché le Serbe de s'imposer ce jour-là. Cela n'a pas été le cas cette fois-ci: malgré une belle réaction de Djokovic dans la seconde manche, où aucun joueur n'a cédé sa mise en jeu, Federer a remporté ce set au jeu décisif.

Un jeu décisif où Roger Federer a connu sa seule frayeur du match, lorsque Djokovic a obtenu à 7 points à 6 une balle d'égalisation à une manche partout. Mais le N.1 mondial l'a sauvée magistralement au filet. Il a obtenu dans la foulée une seconde balle de match en prenant à contre-pied Djokovic sur un coup droit, qu'il a converti d'un nouveau coup droit gagnant, sur un retour trop court du Serbe.

Preuve de sa mainmise sur cette rencontre, Roger Federer, qui a vécu une semaine de rêce à Cincinnati au cours de laquelle il n'a jamais cédé une seule fois son service, n'a eu à sauver aucune balle de break, et a converti trois des quatre qu'il s'est procurées sur service adverse.

Le champion aux dix-sept levées du Grand Chelem a développé en outre un jeu particulièrement efficace (28 points gagnants contre 12, 8 aces contre 2), et séduisant en montrant un visage particulièrement offensif avec notamment quatorze montées au filet (pour 11 réussites).

"Je vis un été magique", a déclaré celui qui a remporté le mois dernier son septième Wimbledon et a été finaliste des jeux Olympiques au début du mois dans la même enceinte de Wimbledon. Je me sens bien dans la perspective de New York (et l'US Open), mais je vais tout d'abord savourer un petit peu ce titre", a-t-il ajouté.

"Après une mise en route très difficile, je n'ai pas pu renverser la vapeur", a affirmé Djokovic. La série de neuf victoires du tenant du titre à l'US Open, vainqueur à Toronto le dimanche précédent, a pris fin dimanche.

Le Suisse a obtenu son cinquième titre à Cincinnati après ceux de 2005, 2007, 2009 et 2010, a soulevé le 76e trophée de sa carrière sur le circuit ATP, et signé sa sixième cette année, celle de la reconquête.

A 31 ans, Federer n'avait plus connu une telle moisson depuis 2007, une année qui l'avait vu remporter huit titres.

Publicité clickBoxBanner