Tennis

Découvrez tous les résultats de lundi à Roland-Garros.

Wawrinka sorti d'entrée

Le Suisse Stan Wawrinka, lauréat de Roland-Garros 2015 et finaliste l'an passé, a chuté dès le premier tour lundi face à l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez, 67e mondial, en cinq sets (6-2, 3-6, 4-6, 7-6 (7/5), 6-3) lundi.

Opéré deux fois du genou gauche en août dernier, l'ancien N.3 mondial, aujourd'hui 30e, peine à retrouver son meilleur niveau depuis. Il n'a remporté que quatre matches cette saison sur le circuit pour six défaites.

"Stanimal" était revenu sur les courts en janvier à Melbourne pour l'Open d'Australie. Mais après quatre tournois sans résultats probants, conjugués à un physique encore fragile, il avait choisi de prendre près de trois mois de repos.

Après six jeux dans la première manche, il avait d'ailleurs fait appel à des kinés pour masser son genou gauche.

C'est la troisième fois en quatorze participations à Paris que le Vaudois, 33 ans, chute dès son entrée en lice. En 2006, il s'était incliné face à l'Argentin David Nalbandian.

En 2014, c'était déjà face à Garcia-Lopez. L'Espagnol avait créé une plus grande sensation encore. Car à l'époque, le Suisse sortait d'une période très faste après avoir remporté son premier tournoi du Grand Chelem, en Australie, puis son premier Masters 1000 sur la terre battue de Monte-Carlo.

Sur le court Suzanne-Lenglen, Wawrinka a eu une opportunité de franchir l'écueil puisqu'il a breaké en premier dans le quatrième set (3-2). Mais un nombre vertigineux de fautes directes (72 contre 40 pour son adversaire) l'ont empêché de garder l'ascendant.

Garcia-Lopez affrontera au prochain tour le jeune loup russe Karen Khachanov (22 ans, 38e) qui a écarté l'Autrichien Andreas Haider-Maurer (412e) 7-6 (7/0), 6-3, 6-3.

Djokovic assure l'essentiel, Thiem qualifié facilement

L'ex-N.1 mondial Novak Djokovic, qui bataille pour retrouver son meilleur niveau, a assuré l'essentiel face au modeste Brésilien Rogério Dutra Silva (134e), battu en trois sets 6-3, 6-4, 6-4 au premier tour de Roland-Garros lundi. L'Autrichien Dominic Thiem (N.8), considéré comme un des rares à pouvoir priver Rafael Nadal d'un onzième sacre sur l'ocre parisien, a tranquillement franchi le premier tour face au Bélarusse Ilya Ivaskha (ATP 119) en trois sets (6-2, 6-4, 6-1) et moins de deux heures. Ce n'était pas le Djokovic brillant sacré sur ce même court central il y a deux ans. Dans les deux premiers sets, le Serbe tombé au 22e rang mondial a concédé un break d'entrée. Il a ensuite dû sauver une balle de break alors qu'il servait pour la deuxième manche. Puis il a laissé son adversaire revenir de 4-2 à 4-4 dans la troisième.

Comme souvent ces derniers temps, il n'a pu éviter quelques fautes grossières, notamment en revers, par-ci, par-là. "Je n'ai pas très bien commencé, mais j'ai gagné en trois sets, c'est ça l'important", a-t-il réagi en français à même le court. Au tour suivant, Djokovic sera opposé au finaliste 2013, l'Espagnol David Ferrer, ou à un autre Espagnol, issu lui des qualifications, Jaume Munar.

Quant à Thiem, victorieux à Lyon samedi et le seul à avoir battu Nadal sur terre battue ces deux dernières saisons (deux fois), il a enchaîné une cinquième victoire consécutive. Il affrontera au prochain tour le jeune Grec Stefanos Tsitsipas, 39e mondial, une des promesses du circuit masculin. Leur dernière rencontre, en quarts de finale de Barcelone fin avril, avait souri à Tsitsipas.

Paire donne rendez-vous à Nishikori au 2e tour

Le Français Benoît Paire, 51e mondial, s'est qualifié pour le deuxième tour du tournoi de Roland-Garros en dominant l'Espagnol Roberto Carballes, 76e mondial, en quatre sets (6-3, 6-7 (3/7), 7-6 (11/9), 6-1) lundi.

L'Avignonnais de 29 ans, qui a étrenné une nouvelle coupe de cheveux, blond platine, a presque tout fait dans cette partie: les fautes directes (75 contre 30 pour son adversaire) et les coups gagnants (58 contre 18).

Il a maintenant rendez-vous avec un gros morceau au prochain tour, le Japonais Kei Nishikori.

L'ancien N.4 mondial, aujourd'hui 21e, éloigné de la compétition d'août à fin janvier à cause d'une blessure au poignet droit, s'est rapproché de son meilleur niveau lors de la préparation sur terre battue.

Il a atteint la finale du tournoi de Monte-Carlo et les quarts de finale à Rome.


Dames: Victoria Azarenka manque son retour, Petra Kvitova passe difficilement

L'ancienne N.1 mondiale Victoria Azarenka, absente à Roland-Garros l'an passé après avoir donné naissance à son premier enfant, y a manqué son retour lundi en chutant dès son entrée en lice devant l'espoir tchèque Katerina Siniakova, 54e mondiale, 7-5, 7-5.

Contre Siniakova, la Bélarusse, aujourd'hui 84e mondiale, a payé ses trop nombreuses fautes directes (38) et s'est inclinée en un peu moins de deux heures.

La double lauréate de l'Open d'Australie (2012 et 2013) n'avait plus joué en Grand Chelem depuis Wimbledon l'année dernière. Elle a peu joué depuis, longtemps retenue aux Etats-Unis à cause d'une bataille juridique pour la garde de son fils.

On attendait un deuxième tour alléchant entre Azarenka et la Lettone Jelena Ostapenko, sacrée à la surprise générale il y a un an. Mais après les défaites des deux joueuses, il opposera finalement Siniakova à l'Ukrainienne Kateryna Kozlova (WTA 67).

La Tchèque Petra Kvitova, 8e joueuse mondiale, a elle dû s'employer pour écarter la 87e mondiale, la Paraguayenne Veronica Cepede, en trois sets, 3-6, 6-1, 7-5, en 2h07.

Kvitova, lauréate de deux tournois sur terre battue lors de la préparation (Prague, Madrid), affrontera au prochain tour l'Espagnole Lara Arruabarrena (WTA 95) qui a écarté la Hongroise Timea Babos (WTA 37) 7-6 (7/5), 6-3.

Mladenovic chute d'entrée face à Petkovic

La Française Kristina Mladenovic, quart-de-finaliste l'an passé, s'est inclinée dès son entrée en lice à Roland-Garros lundi face à l'Allemande Andrea Petkovic, ex-9e mondiale tombée au 107e rang, en deux sets (7-6 (12/10), 6-2).

Depuis son parcours à Paris l'an passé, l'ancien N.1 française (31e) n'a plus brillé. Elle a connu 15 défaites d'affilée entre début août et janvier, et n'a eu qu'une finale à se mettre sous la dent cette saison, à Saint-Pétersbourg où elle était tenante du titre (battue par la Tchèque Petra Kvitova).

C'est sa première défaite à Paris dès le premier tour depuis 2012, la troisième consécutive d'entrée en Grand Chelem.

Mladenovic s'attendait à un duel difficile. Lors des quatre précédents avec l'Allemande, elle avait toujours perdu, dont une fois à Roland-Garros en 2014 (troisième tour), lorsque Petkovic avait atteint le dernier carré.

Sur le court Suzanne-Lenglen surplombé de nuages menaçants, tout a basculé lors d'un jeu décisif épique (1h03). Mladenovic s'est procuré quatre balles de set dont les trois premières, mais "Petko" a conclu sur sa quatrième tentative.

Auparavant, "Mlade" avait pris le meilleur départ en menant 3 jeux à 1. Après cette défaite, la Nordiste de 25 ans va dévisser au delà de la 50e place au classement mondiale.

Petkovic affrontera l'Américaine Bethanie Mattek-Sands ou la Suédoise Johanna Larsson pour une place au troisième tour.


TOUS LES MATCHES EN DIRECT