Tennis

David Goffin (ATP 9) était soulagé, dimanche soir, d'avoir réussi à franchir le premier tour à Roland-Garros à la suite d'une victoire 4-6, 4-6, 6-4, 6-1 et 6-0 contre Robin Haase (ATP 44). Le Liégeois, tête de série N.8, a souffert pendant près de trois sets sur le court N.1 contre le Néerlandais, mais il a su garder la tête froide et hausser son niveau pour finir par s'en sortir. 

"C'est une bonne victoire. Il est clair que lorsque vous êtes mené deux sets à zéro, vous êtes mal embarqué, mais je suis très heureux d'être parvenu à renverser la situation", a déclaré le Belge après sa victoire. "Ce n'était pas facile au début. Je n'étais pas du tout efficace. Je commettais plein de petites fautes sur des balles où je pouvais conclure le point. Je n'ai pas paniqué, car c'était 6-4, 6-4 et j'avais eu plein d'opportunités. Il fallait être un peu plus précis sur les attaques et un peu mieux servir aussi, comme je l'ai fait vers la fin. J'ai réussi à aller chercher un bon troisième set et ensuite j'ai pu prendre l'ascendant pour finir très fort."

C'est la deuxième fois de sa carrière, après sa victoire en Coupe Davis contre le Britannique Kyle Edmund, que David Goffin réussit à gagner un match en cinq sets après avoir perdu les deux premières manches. La fin de la partie fut d'ailleurs mouvementée, Robin Haase ne cessant de demander l'interruption du jeu à l'arbitre de chaise cause de l'obscurité, puis réclamant l'intervention du kiné pour une gêne à l'aine dans l'espoir de gagner quelques minutes.

"Le problème, c'était surtout une tempête, un orage qui allait peut-être arriver. S'il commençait vraiment à faire tout noir, il allait peut-être pleuvoir, mais finalement, la luminosité telle qu'elle était au début du cinquième était tout à fait correcte", poursuivit le droitier. "En plus, moi, lancé comme j'étais, je préférais évidemment continuer. Finalement, il s'est focalisé là-dessus, il n'a plus trop su se remettre dedans. J'en ai profité."

Au deuxième tour, David Goffin affrontera le jeune Français Corentin Moutet (ATP 143), 19 ans, bénéficiaire d'une invitation et vainqueur du Croate Ivo Karlovic (ATP 93), 39 ans, 7-6 (7), 6-2 et 7-6 (5).

L'évolution du match de Goffin: