Tennis

Découvrez tous les résultats de la journée à Roland-Garros.

Chez les Hommes

Nadal en quart en infligeant le tarif habituel à Bautista, Monfils profite de l'abandon de Gasquet

Rafael Nadal s'est qualifié pour les quarts de finale de Roland-Garros en infligeant dimanche le tarif habituel à son compatriote Roberto Bautista, trois petits sets, 6-1, 6-2, 6-2, en 1h51 min.

En quarts de finale, le Majorquin, en quête d'un dixième titre, affrontera le Canadien Milos Raonic (6e mondial) ou son compatriote Pablo Carreño, 21e.

Contrairement à ce qu'a dit le 4e joueur mondial espagnol aux spectateurs du court Suzanne-Lenglen à la fin de la rencontre - "tous les jours c'est une histoire différente" - les tours se suivent et se ressemblent pour ses adversaires.

Cinq, c'est le nombre de jeux perdus en moyenne par l'Espagnol dans ses quatre premiers matches. Même le 18e mondial, Roberto Bautista, "un très bon joueur", a souligné le Majorquin, n'a pas pu modifier la tendance.

Au tour précédent, Nadal avait pulvérisé le Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 63) 6-0, 6-1, 6-1. C'était la victoire la plus écrasante de sa carrière en treize participations à Roland-Garros.

Conquérant avec son coup droit, il a réussi 31 coups gagnants (12 pour son rival) en étouffant Bautista avec son lift.

Les conditions plus lentes qu'aux tours précédents à cause de la pluie tombée la veille n'y ont rien changé.

L'Espagnol, 31 ans depuis samedi, n'avait affronté, et battu, Bautista qu'une fois, en 2014. Il mène nettement contre ses deux rivaux potentiels: 3-0 contre Carreño, 7-2 contre Raonic.


Le Français Gaël Monfils (ATP 16/N.15) s'est lui qualifié pour les huitièmes de finale de Roland-Garros sur abandon de son compatriote Richard Gasquet (ATP 25/N.24), touché à la cuisse droite, qui a jeté l'éponge à 7-6 (7/5), 5-7, 4-3.

Après avoir recollé à 1 set partout, Gasquet a demandé un traitement médical et paraissait gêné dans ses déplacements à son retour sur le court central. Il a fini par abandonner après avoir été breaké dans le troisième set.

Monfils affrontera au prochain tour le Suisse Stan Wawrinka (ATP 3), vainqueur du tournoi il y a deux ans.


Carreño bat Raonic en plus de quatre heures, Nishikori élimine son possible successeur

L'Espagnol Pablo Carreño, 21e mondial et tête de série N.20, s'est qualifié dimanche pour les quarts de finale de Roland-Garros en battant le Canadien Milos Raonic (ATP 6/N.5) en cinq sets 4-6, 7-6 (7/2), 6-7 (6/8), 6-4, 8-6, au bout d'un marathon de 4 heures et 17 minutes.

Carreño affrontera au prochain tour son compatriote Rafael Nadal (ATP 4), qu'il n'a jamais battu en trois duels.

Ce sera son premier quart à Paris, où il n'avait jusqu'à présent pas dépassé le deuxième tour. Face à Raonic, bourreau de Steve Darcis au premier tour, il a eu besoin de sept balles de match pour conclure.

Le Japonais Kei Nishikori, 9e mondial, a éliminé son possible successeur en tant que leader du tennis asiatique, le jeune Sud-Coréen Chung Hyeon (ATP 67) 7-5, 6-4, 6-7 (4/7), 0-6, 6-3.

Le match avait été interrompu par la pluie samedi dans la quatrième manche. Nishikori avait mené 2 sets à 0 avant de se faire rejoindre dimanche matin sur un "roue de bicyclette".

Dans la dernière manche, Chung a réussi à débreaker, mais il a finalement offert le match à son aîné sur une double faute.

Nishikori, 27 ans, affrontera en huitièmes de finale l'Espagnol Fernando Verdasco (ATP 37). C'est la troisième fois d'affilée qu'il atteint la deuxième semaine, son meilleur résultat étant un quart de finale en 2015.


Djokovic rejoint Thiem en quart de finale

Novak Djokovic a battu l'Espagnol Albert Ramos, 20e mondial, en trois sets 7-6 (7/5), 6-1, 6-3, pour rejoindre Dominic Thiem en quarts de finale dans ce qui sera le premier choc entre favoris de Roland-Garros.

Le bilan entre les deux hommes est pour le moment à sens unique, 5 à 0 pour le Serbe, N.2 mondial, et leur dernier match en demi-finales à Rome s'est soldé par une déroute de l'Autrichien 6-1, 6-0.

Contre Ramos, Djokovic a mal démarré, concédant le premier break, puis le tenant du titre a pris le dessus sur un adversaire peut-être usé après sa victoire en cinq sets sur le Français Lucas Pouille au troisième tour.

Khachanov s'offre Isner après Berdych

L'espoir russe Karen Khachanov a réalisé une nouvelle performance en s'offrant le grand serveur américain John Isner dominé 7-6 (7/1), 6-3, 6-7 (5/7), 7-6 (7/3) et sur deux jours dimanche pour rallier les huitièmes de finale de Roland-Garros.

Avant d'affronter maintenant le N.1 mondial Andy Murray, qui joue de mieux en mieux après une période délicate lors de la préparation sur l'ocre, le Moscovite de 21 ans, classé au 53e rang de l'ATP, avait déjà réalisé un coup d'éclat au tour précédent en écartant le Tchèque Tomas Berdych, demi-finaliste en 2010.

Ce grand gaillard de 197 cm, qui dispute son troisième tournoi majeur seulement et s'invite pour la première fois en deuxième semaine, a perdu la bataille des aces (8 contre 14) mais a écarté les quatre balles de break contre lui et a su être opportuniste lors des moments importants. Le match avait été interrompu samedi par la pluie à l'issue du premier set.


Chez les Femmes

Mladenovic s'offre Muguruza

La Française Kristina Mladenovic s'est offert la tenante du titre, l'Espagnole Garbiñe Muguruza, pour se qualifier dimanche pour les quarts de finale de Roland-Garros en trois sets 6-1, 3-6, 6-3.

C'est la première fois que la Française, 14e mondiale, se hisse parmi les huit dernières prétendantes à Paris. Elle affrontera la Suissesse Timea Bacsinszky (31e).

"Vous me faites pleurer... C'était un huitième de finale contre la tenante du titre, un énorme match que j'attendais. J'ai toujours joué sur un (court) Suzanne-Lenglen plein, mais là il était vraiment plein", a dit Mladenovic.

"Je vais me répéter mais c'est un pur régal pour moi de jouer devant vous. Comme vous l'avez vu, tout n'est pas parfait, je me bat comme je peux. J'ai fait 35 doubles fautes aujourd'hui (16 en fait au total). Mais vous me donnez beaucoup de courage, et c'est grâce à vous que j'ai la force d'aller chercher chaque point. Et on est en quarts de finale oui!", a-t-elle ajouté.

Elle est la première Française en quarts à Roland-Garros depuis Marion Bartoli en 2011 et sera forcément rejointe par une autre, puisque Alizé Cornet et Caroline Garcia s'affrontent en huitièmes lundi. On n'avait pas vu deux Françaises à ce niveau à Paris depuis 1994 (Mary Pierce et Julie Halard).

La Nordiste, âgée de 24 ans, a relevé le défi de l'Espagnole, 5e mondiale, du fond du court en réussissant de superbes coups gagnants, dans un match spectaculaires mais aussi émaillé de fautes, les plus grosses côté espagnol.

Après un départ idéal, elle a surmonté la réaction de Muguruza dans le deuxième set pour s'imposer en 1h 59 min.

Mladenovic est en train de tenir les promesses de sa bonne préparation, où elle avait joué deux finales à Stuttgart et Madrid.

Elle a montré, outre sa frappe de balle, de grandes qualités de combattante. Dès son premier match à Paris, gênée par des douleurs au dos, elle avait failli perdre contre Jennifer Brady, qui avait mené 3 à 0 dans le troisième set. Puis au troisième tour, Shelby Rogers, une autre Américaine, avait servi pour le match.


Bacsinszky rejoint Mladenovic en quarts

La Suissesse Timea Bacinszky, 31e mondiale, a renversé la situation contre l'Américaine Venus Williams (11e) en trois sets (5-7, 6-2, 6-1) pour accéder dimanche aux quarts de finale de Roland-Garros où elle affrontera la Française Kristina Mladenovic.

C'est la troisième année consécutive que la Vaudoise atteint ce stade de la compétition à Paris. Elle s'y était arrêtée en 2016, après s'être hissée jusqu'en demi-finales l'année précédente.

Un peu plus tôt, Mladenovic a battu la tenante du titre, l'Espagnole Garbiñe Muguruza en trois sets (6-1, 3-6, 6-3).


Wozniacki se qualifie pour les quarts

La Danoise Caroline Wozniacki, 12e mondiale et tête de série numéro 11, s'est qualifiée la première pour les quarts de finale de Roland-Garros en battant dimanche la championne de l'édition 2009, la Russe Svetlana Kuznetsova (WTA 9) 6-1, 4-6, 6-2. La rencontre a duré 2 heures et 2 minutes.

L'ex-N.1 mondiale (2010, 2011) n'avait plus mis les pieds en quarts depuis 2010. Elle a profité des 41 fautes directes de la Russe pour breaker 6 fois.

Wozniacki, qui n'a jamais gagné un grand chelem (une finale en 2009 à l'US Open), dispute son 10e Roland-Garros, où une belle voie s'ouvre devant elle dans le haut du tableau délesté de Kerber et de Kvitova.

La Scandinave de 26 ans affrontera l'Australienne Samantha Stosur (WTA 22) ou la Lettonne Jelena Ostapenko (WTA 47) pour une place en demi-finales.

Stosur avait sorti Kirsten Flipkens (WTA 87) au deuxième tour.

Karolina Pliskova pour la première fois en 2e semaine, Martic (WTA 290) écrase Sevastova

La Tchèque Karolina Pliskova, 3e mondiale, s'est qualifiée pour la première fois de sa carrière pour les huitièmes de finale de Roland-Garros en battant dimanche l'Allemande Carina Witthoeft (WTA 73) en deux sets 7-5, 6-1.

Tête de série N.2 en l'absence de Serena Williams, elle a un tableau bien ouvert puisqu'elle affrontera en huitièmes de finale la Paraguayenne Veronica Cepede (WTA 97), qui s'est débarrassée, 3-6, 7-6 (7/2), 6-3, de la Colombienne Mariana Duque-Marino (WTA 115). En quarts, elle rencontrerait l'une des Françaises Caroline Garcia (WTA 27) ou Alizé Cornet (WTA 43).

Pliskova n'avait jamais passé le deuxième tour lors de ses cinq premières participations à Roland-Garros.

Elle pourrait devenir numéro un mondiale dès la semaine prochaine, ce qui vaut également pour la Roumaine Simona Halep (WTA 4). L'Allemande Angelique Kerber, éliminée au premier tour, conservera en revanche sa première place si aucune des deux ne remporte le grand tournoi parisien.

Joueuse de grande taille (1,85 m) dont le tennis repose sur une grosse première balle, la Tchèque, âgée de 25 ans, a percé en fin de saison dernière en atteignant la finale de l'US Open puis les quarts de finale à l'Open d'Australie en janvier.

L'Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 6), tête de série numéro cinq, a également franchi le cap du 3e tour aux dépens de la Polonaise Magda Linette (WTA 94): 6-4, 7-5. Elle affrontera en huitièmes la qualifiée croate Petra Martic (WTA 290) qui a pour sa part écarté la Lettonne Anastasija Sevastova (WTA 19/N.17) en lui infligeant un double 6-1.

La joueuse de Split, âgée de 26 ans, avait été 42e mondiale en juin 2012, juste après sa meilleure performance en Grand Chelem, un huitième de finale déjà à Roland-Garros.

Après une longue blessure qui explique son mauvais classement, elle n'a repris la compétition qu'en avril dans des tournois secondaires.

Elle a frôlé la sortie au troisième tour des qualifications (7-6, 6-7, 7-6 contre Maryna Zanewska) mais a ensuite réussi un exploit au deuxième tour en battant l'Américaine Madison Keys, 13e mondiale, 3-6, 6-3, 6-1.