Tennis

Le cumul de fonctions lui imposait trop de charges. «Il a aussi été dit beaucoup de choses ces dernières semaines», a rajouté le désormais ex-capitaine de Coupe Davis. «Il y a eu beaucoup de communication, indirectement aussi via les articles de presse, qui ont conduit à des malentendus et à des interprétations diverses. Ce n'est pas bon pour la cohésion de l'équipe. Comme directeur technique, le rendement optimal de l'équipe nationale est une des tâches faisant partie des objectifs», estime Steven Martens.

Dans ce climat, il a donc décidé de passer le relais tout en assurant la fédération belge de tennis de son soutien pour trouver un successeur. «Ainsi, chacun pourra entamer la prochaine campagne avec un esprit ouvert et libéré. C'est toujours un honneur d'accompagner et de diriger une équipe nationale mais l'accomplissement de cette fonction ne doit pas être une finalité en soi. J'ai pris ma décision dans l'intérêt d'un rendement optimal de l'équipe nationale et du tennis belge de haut niveau.»

Un successeur sera désigné dans les prochaines semaines. La Belgique se rendra en Ukraine pour le 2e tour (Belges et Ukrainiens sont «bye» au 1er tour) de la zone Euro-Afrique les 7, 8 et 9 avril prochains.

Steven Martens, 40 ans, avait été nommé directeur technique de la VTV le 12 mars dernier, succédant à Ivo Van Aken devenu 10 jours plus tôt le nouveau manager du sport d'élites flamand (Vlaamse Topsportmanager). Martens était jusqu'alors le directeur du centre de formation de la VTV à Wilrijk et capitaine de l'équipe belge de Coupe Davis depuis 2001. Il a débuté sa carrière au sein de la VTV en 1987 en tant qu'entraîneur au centre de formation. Il est devenu en 1998 coordinateur technique du projet «Tennis et Etude».

Il fut également capitaine de l'équipe féminine de Fed Cup entre 1993 et 1998, tout en s'occupant personnellement de Sabine Appelmans (1996-2000) et Laurence Courtois (1990-1998). Sa période comme capitaine de Coupe Davis a été marquée par des allers-retours entre le Groupe Mondial et la zone Euro-Africaine.

© Les Sports 2006