Tennis

La numéro un mondiale, la Roumaine Simona Halep, s'est inclinée dès le troisième tour de Wimbledon devant la 48e mondiale, la Taïwanaise Hsieh Su-Wei, en trois sets (3-6, 6-4, 7-5) samedi. Après l'élimination de la lauréate de Roland-Garros, il n'y aura qu'une seule des dix premières têtes de série en huitièmes de finale, la Tchèque Karolina Pliskova (8e), qualifiée vendredi.

Halep, quart-de-finaliste ces deux dernières années, ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Elle a mené 5-2 puis s'est procuré une balle de match avant d'être renversée par la Taïwanaise. La numéro un mondiale conservera toutefois son trône à l'issue du tournoi malgré cette défaite précoce, sa dauphine Caroline Wozniacki ayant elle chuté dès le deuxième tour.

Cette énième élimination surprise fait encore davantage les affaires de l'ancienne numéro un mondiale Serena Williams, en quête d'un 24e trophée majeur pour égaler le record absolu de Margaret Court.

L'Américaine aurait pu croiser Halep en finale. Dans cette moitié de tableau figuraient aussi quelques-unes de ses plus sérieuses rivales comme la Tchèque Petra Kvitova, double lauréate (2011, 2014) et la tenante du titre, l'Espagnole Garbine Muguruza. Mais la première a chuté dès son entrée en lice et la seconde dès son deuxième match, renversée par la Belge Alison Van Uytvanck.

Placée dans l'autre moitié de tableau, Serena Williams affrontera la 120e mondiale, la Russe Evgeniya Rodina, en huitièmes de finale lundi. Après ce serait l'Italienne Camila Giorgi ou une autre Russe Ekaterina Makarova en quarts de finale. Rien de très relevé avant la demi-finale où Pliskova, finaliste de l'US Open, pourrait se présenter sur son chemin.