Tennis: le tournoi olympique et ses particularités

P. Mat. Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Tennis Coup dur pour le tennis noir-jaune-rouge : Olivier Rochus et Kim Clijsters ne s'aligneront pas dans le tableau double mixte aux Jeux olympiques. La Fédération Internationale de Tennis a privilégié quatre autres paires.

Quels sont justement les critères de sélection dans cette discipline ? Comment sont attribuées les têtes de série ? Les joueurs engagés peuvent-ils gagner ou perdre des points au classement ATP ou WTA ?

Comment définit-on le tableau des tournois masculin et féminin aux JO ?

Le tournoi se déroule sous forme d'élimination directe. Tant chez les dames que chez les hommes, 64 joueurs croisent le fer, parmi lesquels se trouvent 16 têtes de série déterminées par les classements mondiaux (ATP et WTA). Ces 64 joueurs sont répartis dans deux tableaux.

Pour l'intérêt du tournoi, deux têtes de série ne peuvent se rencontrer ni au premier ni au deuxième tour. Roger Federer et Novak Djokovic, les deux premières têtes de série, ont donc été placés aux extrémités du tableau, de sorte qu'ils ne puissent se rencontrer qu'en finale.

La nationalité est également prise en compte, puisque maximum 4 joueurs par pays sont autorisés à participer. Enfin, deux joueurs de la même nation ne peuvent s'affronter qu'à partir des quarts de finale.

Comment définit-on le tableau en double mixte ?

Seules 16 paires composent le tableau final. 12 (deux paires maximum par pays) sont calculées sur la base des classements cumulés des deux joueurs à la date du cut (11 juin, date de la finale de Roland Garros), tandis que 4 wild-cards sont attribuées en fonction des critères géographiques et/ou d'universalité.

Si Kim Clijsters et Olivier Rochus ne pouvaient prétendre à une place parmi les 12 paires, il n'y avait quasiment aucun doute dans le clan belge de se voir attribuer le précieux sésame. Les raisons sont simples : le pedigree de Kim Clijsters (ancienne numéro un mondial) et la longévité d'Olivier Rochus dans le Top 100 depuis une décennie.

Pourtant, à la surprise générale, la Fédération Internationale de Tennis en a décidé autrement, en attribuant les quatre invitations aux Britanniques Murray/Robson, aux Australiens Hewitt/Stosur, aux Russes Youzhny/Vesnina et aux Suédois Lindstedt/Arvidsson.

Les performances aux JO ont-elles une incidence sur le classement mondial ?

A l'instar de tout tournoi officiel, les Jeux olympiques rapportent et font perdre des points aux sportifs engagés.

A titre de comparaison, son importance en terme de points correspond à un tournoi Masters 1000, comme ceux disputés à Miami, Monte-Carlo, Shanghai ou Madrid.

Publicité clickBoxBanner