Tennis

Les Interclubs ont débuté en fanfare pour le TC Diest qui a battu le Panorama, généralement considéré comme un des favoris de l’épreuve. Stijn Meulemans a, notamment, battu Yannick Mertens en simple (6-4, 6-4) et en double tandis que Maxime Pauwels venait à bout de Dennis Bogaert (7-5, 2-6, 6-0), confirmant ainsi sa solide prestation d’Antalya en semaine.

"Il est très doué…" confirme Meulemans, qui le côtoie à l’entraînement et qui reste lui-même sur un bon tournoi en Turquie puisqu’il avait atteint la demi-finale, la semaine précédente, alors qu’il revenait à la compétition après quatre mois d’absence. "J’ai souffert d’une inflammation au métacarpien. Je n’ai donc plus pu jouer depuis ma tournée marocaine en novembre. On m’a soigné avec des injections de cortisone. Par contre, j’ai mis les bouchées doubles au niveau de la condition physique et ça m’a permis d’avoir directement de bonnes jambes. Mais je ne m’attendais pas à revenir aussi vite."

D’autant qu’il s’agissait d’un tournoi sur dur, qui n’est pas sa surface favorite. "Mais la balle bondissait assez haut, c’étaient donc des conditions similaires à la terre…" explique-t-il.

Un bond de 45 places

Meulemans vient ainsi de gagner 47 places au classement mondial, ce qui lui permet d’être 704e, de loin son meilleur classement. La semaine prochaine, il disputera encore les Interclubs avant de reprendre le chemin des tournois. Il jouera ainsi en Tunisie et à Prague avant d’entamer la tournée belge. Et le meilleur doit rester à venir puisqu’on arrive dans sa saison de prédilection. Il ne veut cependant pas viser trop haut. "Pour le moment, j’ai 37 points. J’aimerais en avoir entre 50 et 60 à la fin de la saison, ce qui devrait m’amener aux alentours de la 600e place."

Un objectif modeste car l’écart avec le Top 500 n’est pas tellement important (il faut actuellement 74 points). "C’est vrai que tout peut aller très vite, il suffit de faire un ou deux bons tournois. Mais je veux rester prudent car j’ai aussi des points à défendre et je ne veux pas me mettre de pression inutile. Je me dis que tout ce qui peut venir par la suite sera du bonus. Et je veux aussi travailler mon service, ce qui devrait m’aider à gagner quelques matches supplémentaires."