Tennis

On ne plaisante pas avec le blanc à Wimbledon.

Les joueurs doivent respecter des règles très précises et arriver sur le court tout de blanc vêtu. La seule touche de couleur autorisée sont les logos, eux aussi très réglementés. Plusieurs joueurs se sont fait réprimander par les organisateurs. Les derniers en date : Zsombor Piros et Wu Yibingdeux, joueurs de double juniors dont le caleçon était trop foncé. Ainsi, avant la rencontre, ils ont été priés par l'arbitre de changer de sous-vêtement. Une mésaventure arrivée peu avant à Venus Williams qui a dû abandonner son soutien-gorge rose pour un blanc. 


Il y a quelques années, Roger Federer n'avait pas apprécié se faire gronder à cause de ses semelles oranges.

Et même notre David Goffin national avait dû, en 2012, jouer tout le tournoi le t-shirt rentré dans son short pour masquer les quelques lignes noires qui étaient présentes.

© belga