Tennis

Alison Van Uytvanck (WTA 47) a signé un formidable exploit. Jeudi soir, le N.3 belge a tout simplement battu en trois sets l'Espagnole Garbine Muguruza, 3e mondiale et tenante du titre: 5-7, 6-2 et 6-1 . Elle a réussi cette performance en 1h51 de jeu. Alison Van Uytvanck avait prévenu. Il fallait qu'elle s'amuse dans ce match qui lui offrait l'occasion de défier la championne en titre. Elle a sans aucun doute rempli cet objectif.

A l'inverse de l'Espagnole qui a d'emblée été bousculée. Elle a déjà dû redresser une situation très compromise dans le set initial. Menée 4-2, Muguruza s'est reprises. Elle a gagné les trois jeux de service suivants de Van Uytvanck. Malgré un nouveau break concédé à 4-5, la résidente genevoise de 24 ans arrachait le premier set 5-7 après 47 minutes.

La suite fut totalement à l'avantage de la Grimbergeoise de 24 ans déjà très bonne au 1er tour contre la Slovène Polona Hercog (WTA 64). Servant bien, frappant très long, Van Uytvanck poussa la native de Caracas, au Venezuela, régulièrement à la faute. Ce qui eu le don d'énerver la vainqueur des "Championships" il y a douze mois. Les jeux défilaient mais pas du tout dans le sens voulu par la hiérarchie.

"Ali" réalisait le break à trois reprises dans la 2e manche (6-2) et encore à deux reprises dans la troisième pour conclure à sa première balle de match (6-1) ! Les deux derniers sets n'ont duré de 64 minutes.

Au 3e tour, Van Uytvanck sera opposée à l'Estonienne Anett Kontaveit (WTA 27), 22 ans, vainqueur de l'Américaine Jennifer Brady (WTA 74) 6-2, 7-6 (7/4).

En cinq participations, c'est la première fois que Van Uytvanck atteint le 3e tour à Wimbledon son meilleur résultat absolu en 17 tournois du Grand Chelem après son quart de finale à Roland Garros en 2015.

Kirsten Flipkens éliminée par Jelena Ostapenko

Kirsten Flipkens (WTA 45) a vu son son parcours en simple dans son 10e Wimbledon s'arrêter au deuxième tour, jeudi en début de soirée sur le gazon londonien. Demi-finaliste de ce 3e 'Grand Chelem' en 2013, la Campinoise a été battue par la Lettone Jelena Ostapenko (WTA 12/N.12) en deux sets, 6-1 et 6-3 après 54 minutes de jeu.

Après une finale à Rosmalen, un titre à Southsea en ITF et une première victoire sur le gazon londonien contre la Britannique Heather Watson, la Belge de 32 ans abordait son rendez-vous avec le plein de confiance.

Mais breakée à trois reprises dans le premier set, Flipkens n'a pas été capable de se procurer la moindre balle de break. Elle concéda logiquement la manche (6-1) en 22 minutes.

Dans la seconde manche, la lauréate de Roland-Garros 2017 a rapidement comblé son break concédé d'entrée. Ostapenko, très agressive, fila à 4-1 et manqua une première balle de match à 5-2 avant de conclure sur la seconde dans le jeu suivant.

C'est à Wimbledon que 'Flipper' a signé le meilleur résultat de sa carrière en tournoi majeur, atteignant le dernier carré des 'Championships' en 2013. Elle avait dû s'incliner devant la Française Marion Bartoli, future lauréate.

Au troisième tour, Ostapenko, qui fut quart de finaliste en 2017, affrontera Vitalia Diatchenko (WTA 132), issue des qualifications. La Russe, 27 ans, n'avait jamais passé le premier tour à Wimbledon avant le début du tournoi. Elle a battu l'Américaine Sofia Kenin, 19 ans et 76e mondiale, en deux sets 6-4, 6-1, accédant au 3e tour en Grand Chelem pour la première fois de sa carrière.