Essentielle Vino Les 17 et 18 juin prochains, grâce à l’initiative de l’APAQ-W et de Wallonie Belgique Tourisme, 12 vignerons et 20 brasseurs ouvriront leurs portes, l’occasion de déguster le nouveau millésime, de partager la passion de ces femmes (il y en a de plus en plus) et de ces hommes qui croient véritablement en leur terroir, de découvrir des sites souvent surprenants et, qui sait ?, acheter quelques bouteilles. Nous vous suggérons plusieurs itinéraires, non officiels mais qui permettront de voir trois à quatre vignobles par journée.

© apaq-W


Itinéraire 1
Commençons par le Hainaut où se trouvent six vignobles sur les douze ouverts ce week-end. Le vignoble des Agaises (Chemin d’Harmignies à Haulchin, près de Binche) tout d’abord, le plus grand de Belgique aujourd’hui et le plus gros producteur aussi grâce à la fameuse cuvée Ruffus qui a véritablement donné ses lettres de noblesse aux bulles belges.

A 10 kilomètres de là, un des derniers-nés, le Domaine du Chant d’Eole (Grand Route à Quévy-le-Grand) qui a rapidement trouvé sa place sur le marché des effervescents de qualité. Leur chai et salle de dégustation sont remarquables.

Après ces deux étapes, vous pouvez soit vous diriger vers l’ouest et gagner le Vignoble de la Ferme bleue à Comines-Warneton (Rue Fosses-aux-Chats) tenu par Johan Lécluse et sa femme, un petit vignoble charmant et des vignerons très attachants, soit remonter vers Flobecq pour rejoindre le Clos LoJerAu de Jean-Philippe Vanstals (rue Aulnois) qui fait des cuvées complètement folles avec du Pinot noir et… de la Syrah qu’il assemble dans des proportions différentes chaque année.

Itinéraire 2
Commencez indifféremment par le Chant d’Eole ou les Agaises, décrits à l’itinéraire 1, puis parcourez 20km vers Merbes-le-Château pour rejoindre le Vignoble de l’Abbaye de Saint-Martin (Rue de l’Hôpital). Il s’agit ici d’un domaine très discret qui élabore le ‘Dit-vin’ qui, comme son nom l’indique, n’est pas du vin mais une mistelle, c’est-à-dire un mélange de jus de raisins (de ses vignes de cépages hybrides), non fermenté, et d’alcool qui, une fois ouvert, se conserve pendant quelques mois. Une curiosité.

Cap à présent sur Beaumont, quasiment sur la frontière française, non loin de Chimay, pour découvrir le Vignoble de La Mazelle (Château La Mazelle à Beaumont) qui est l’un des plus beaux vignobles de Wallonie, et un des plus pentus aussi. Au menu : Pinot noir et Auxerrois, deux vins légers et très appréciés généralement. Le bénéfice des ventes est reversé à des projets humanitaires.

Itinéraire 3
Changement radical de direction : cap sur Namur, à Emines plus précisément où Philippe Grafé fut le premier à planter dix hectares de cépages hybrides en 1993, popularisant véritablement ces cépages résistant aux maladies. Son Domaine du Chenoy (rue du Chenoy 1) est directement voisin de celui du Domaine du Ry d’Argent (rue de la Distillerie 51) mené par Jean-François Baele, l’un des vignerons wallons les plus audacieux en termes de plantation et qui exploite aussi une dizaine d’hectares avec d’autres vignerons dans le Namurois. Et ses bulles ont vraiment fait un saut de qualité en quelques années !

Retour dans le Brabant wallon pour visiter le petit clos de Villers-la-Vigne (rue de l’abbaye à Villers-la-Ville), adossé à l’abbaye entretenu par une fervente équipe de bénévoles depuis de longues années (et également accessible le samedi d’avril à octobre pour les groupes). De là, repartez sur Genappe, puis sur Baulers, non loin de Nivelles pour découvrir les premiers vins de la Ferme du Chapitre (au n°9 de la rue du même nom), un très beau domaine aussi qui possède également une seconde parcelle à quelques kilomètres de là.

Hors pistes
Alors que Liège est la province la plus riche en vignobles, bizarrement, un seul vignoble liégeois s’est inscrit, mais il vaut une visite à lui tout seul. Le siège et le chai de la coopérative Vin de Liège sont situés à Heure-le-Romain (rue Fragnay). Financée par plus de 1200 coopérateurs, Vin de Liège présentera son premier vin rouge (!) ainsi qu’un nouveau vin blanc élevé en barrique !

Enfin, douzième vignoble ouvert ce week-end, le Poirier du Loup à Torgny, un magnifique village aux allures de Provence situé en Gaume à l’extrémité sud de la Belgique. C’est le seul vignoble communal. Récemment converti bio, il propose une gamme complète de bulles, de blanc, de rouge et de vin de paille. S’il fait beau, n’hésitez pas à réserver un hôtel dans le coin, cette partie de la Belgique mérite que l’on s’y attarde.