Essentielle Vino Qui dit «Val de Loire» pense immédiatement à ‘fraîcheur’, ‘fruité’, ‘finesse’ et ‘floralité’, car, oui, la Loire est le «Jardin de la France». Ses vins offrent de riches arômes et saveurs et ont un degré d’alcool naturellement faible. Une bonne raison pour saluer l’arrivée de l’été.

Le Loire est le fleuve avec la végétation la plus diversifiée de toute la France et bénéficie d’un climat septentrional constant sur une longueur de plus de 500 km, de Nantes à Blois. Les températures sont à peine plus élevées qu’à Bruxelles (11°C contre 10,1°C chez nous), mais il y fait beaucoup plus sec : 350 à 500 mm de pluie par an comparés à 800mm à Bruxelles. Voilà pourquoi la Loire est plus propice à la viticulture que la Belgique.

4 régions, 4 cépages, 4 familles, 4 moments
De l’Atlantique à l’est de la région, la Loire est simple à comprendre. Il y a d’abord le Pays Nantais, connu pour le Muscadet, fait à base du cépage ‘Melon de Bourgogne’ (que l’on ne trouve plus en Bourgogne) connu localement sous le nom de… Muscadet.

On arrive ensuite en Anjou (capitale : Angers) connue pour ses rosés à base de Cabernet franc, mais aussi pour ses vins secs et liquoreux à base du cépage blanc qu’on ne trouve nulle part ailleurs en France en telle quantité : le Chenin blanc. A part le Rosé d’Anjou et le Cabernet d’Anjou, on y trouve les appellations connues pour les grands vins blancs Savennières, Bonnezeaux, Coteaux-du-Layon, Quarts de Chaume Grand Cru… Des vins rouges sont également ici produits sous les dénominations Anjou rouge, Anjou villages et Anjou villages Brissac .

Saumur est une aire d’appellation dont le nom est facile à retenir grâce à l’appellation Saumur-Champigny, grand vin rouge à base de Cabernet franc, ainsi que le Saumur rouge et le Saumur Puy Notre Dame. Mais il ne faut pas oublier que l’on fait ici de nombreux vins blancs à base surtout de Chenin : le Saumur blanc.

Enfin, la Touraine . S’il y a un autre cépage que l’on associe à la Loire, c’est bien le Sauvignon blanc, le cépage le plus «hype» de la dernière décennie. Il a donné naissance à l’appellation Touraine Sauvignon et aux dénominations Touraine-Chenonceaux et Touraine-Oisly. Dans les aires d’appellation Touraine Azay-le-Rideau et Touraine Mesland, le Chenin blanc règne, tout comme dans les AOP Vouvray et Chinon Blanc. Dans les vins rouges, le Gamay représente plus de 60% de la récolte, suivi du Cabernet franc dans les appellations Touraine Rouge, Chinon et Saint-Nicolas-de-Bourgueil.

La Quatrième famille
Les vins sont blancs, rosés ou rouges, mais s’il n’y a bien sûr pas de quatrième couleur, il y a pourtant bien une quatrième famille de vins: les bulles. Dans le Val de Loire, on parle même de « Fines Bulles » car tous les effervescents de la Loire sont faits selon la Méthode traditionnelle, c’est-à-dire avec une seconde fermentation en bouteille. Le plus connu est le Crémant de Loire, mais on trouve également ici l’Anjou mousseux, le Touraine mousseux, le Saumur Brut et le Vouvray Brut.

Songer plus vite aux Vins du Val de Loire

Quand on sait que la vallée de Loire est le n°1 en vins blancs et la plus importante région de production de fines bulles après la Champagne il est clair qu’il faudrait plus vite (et plus souvent) y penser. Que peut offrir le vignoble du Val de Loire ? Dans 99% des cas, vous allez trouver un choix original qui étonnera votre famille, vos amis ou invités. Avec 50 appellations différentes et de multiples choix dans les bulles, en blanc, rosé et rouge, mais aussi en moelleux et liquoreux, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Il est aussi à noter que nos goûts et celui de nos convives évoluent et ont bien évidemment une influence sur nos habitudes alimentaires. Et quand les salades, les plats exotiques et les grillades légères prennent le relais des pot-au-feu, on ne boit plus les mêmes vins. On ira alors plutôt vers des vins sur le fruit, la fraicheur, la floralité, rarement vinifiés en fût, autrement dit : les Vins du Val de Loire, qui trouvent leur origine là où une alchimie de climats, de sols variés et de végétation unique donne naissance à une infinité de saveurs et de parfums. Et n’oubliez pas que les vins de Val de Loire s’accordent avec chaque moment de convivialité, que ce soit le moment ‘carpe diem’ (pique-nique, visite d’amis, un moment au restaurant), le moment gastronomique (en combinaison avec la cuisine belge!), le moment des fêtes ou les intenses moments de pure dégustation ou de méditation.




L’avis des journalistes de VINO!
Lors d’une récente dégustation de vins du Val de Loire disponibles dans les principales enseignes de la grande distribution, nous avons pu une nouvelle fois apprécier la fraîcheur des vins d’une région qui nous attire depuis longtemps par ses vins blancs et ses vins d’apéro… Nous avons également été surpris par la diversité des styles, la qualité des Chenins blancs et le comeback des rouges, sans parler des fines bulles.

Pour vous les faire découvrir, nous avons dégusté une trentaine de bouteilles du Val de Loire disponibles en grande surface, bien souvent à des prix très démocratiques, des vins que l’on peut qualifier d’entrée de gamme.. Les blockbusters et autres superpremiums seront présentés à une autre occasion, car il y a des grands vins dans le Loire, et, pour ce qui concerne les rouges, ce sont souvent des vins de longue garde. Il nous est arrivé de déguster des Chinons, Saumur-Champigny et Saint-Nicolas de Bourgueil des années ’50 et ’60 : ce sont des vins sublimes, toujours prêts à boire. Il va de même pour les grands liquoreux de Bonnezeaux et Quarts de Chaume Grand Cru, que l’on ne trouve bien sûr pas dans la sélection ci-dessous.

En ce qui concerne les blancs : il existe des Sauvignons aux notes plus minérales, ou plus tropicales, que ceux dégustés ici, mais il faut surtout voir ces vins comme des alternatives plus aériennes, plus rafraîchissantes, qui méritent toute leur place sur nos tables d’été.

Pour ce qui concerne les Chenins blancs, là, c’est différent. Les Chenins de la Loire sont « on top of the World », même si les Chenins d’Afrique du Sud font aussi parler d’eux – voir notre dossier sur l’Afrique du Sud dans le numéro 12. Les Chenins de Loire sont incomparables dans leur droiture, leurs minéralité, diversité et longueur de vie. Ce sont des vins complexes que l’on admire encore plus lorsque l’on devient soi-même plus mature. A leur sommet, ce sont des vins de méditation.

Un autre élément majeur de séduction dans les vins du Val de Loire se révèle dans les accords avec la gastronomie. Leur fraîcheur et légèreté permettent ainsi de mieux profiter des moments de convivialité. Point de vins rustiques ici, mais bien des vins fruités et fins, très digestes. Et puis, avec l’été, n’est-ce pas aussi le moment d’aller directement découvrir les vins de terroir et les vignerons dans la Vallée de la Loire même ?