Vidéo - Dormir peu augmente les risques de maladies cardiaques

lalibre - Publié le 6

Des travaux avaient déjà démontré l'existence d'une relation entre une durée de sommeil assez courte et une fréquence plus élevée de pathologies cardio-vasculaires, comme par exemple l'hypertension. L'étude expérimentale qui vient d'être menée au Laboratoire du Sommeil de l'hôpital Vésale de Charleroi permet de mieux comprendre les mécanismes de cette relation.

Vidéos de la même catégorie