Telle était Elisabeth

«Le courage dans la grâce, l'héroïsme dans la douceur, la haute intelligence dans la simplicité, la fermeté virile sous une apparence frêle et timide, telle est la délicieuse reine des belges. Elle connaît tout, s'intéresse à tout, à la Nature comme un savant, à l'Art comme un artiste, à la Souffrance comme une soeur de charité». C'est ainsi que Camille Saint-Saëns voyait Elisabeth. Point de vue partagé par les concepteurs de l'exposition «Cinquante ans de Concours Musicale International Reine Elisabeth». Partant d'un bref historique, elle permet au visiteur de découvrir, de l'intérieur, les moments les plus significatifs des différentes sessions, à travers des projections de documents historiques, des témoignages des jeunes musiciens, des membres du jury, des familles d'accueil. La vie des candidats durant les épreuves et notamment celle des finalistes durant leur séjour à la Chapelle Musicale est décrite d'une façon sans doute plus éclectique que celle adoptée par «Strip Tease» mais le public y trouvera une spontanéité et un vécu tout aussi savoureux. Au-delà des activités musicales de la Reine, l'exposition offre aussi l'intérêt d'aborder d'autres volets essentiels de la personnalité d'Elisabeth, notamment dans ses liens avec la science et la recherche médicale. Aux Musées Bellevue, du 21 avril au 26 août (02.512.28.21). (MDM)

© La Libre Belgique 2001