Rik Wouters à Bruxelles et Anvers

Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles présente à partir de samedi une exposition rétrospective du peintre Rik Wouters, le fauviste brabançon (1882-1916). Né à Malines, l'artiste a commencé à s'exprimer par la sculpture, dont se dégage une puissance incomparable. Dessinateur et aquarelliste, il se lance ensuite dans la peinture, en autodidacte, sous l'influence de Paul Cézanne et de James Ensor.

Bien que le peintre ait vécu à Boitsfort, dans la région de Bruxelles, et qu'il eut signé un contrat avec la galerie bruxelloise Giroux, il n'y a pas eu de grande exposition consacrée à Rik Wouters à Bruxelles depuis 1935. Le Musée des Beaux-Arts a sélectionné les plus importantes oeuvres illustrant le travail de Rik Wouters, décédé en 1916 à l'âge de 33 ans des suites d'un cancer. Peintures, aquarelles, sculptures, dessins et pastels, 180 pièces de l'artiste seront exposées aux yeux des visiteurs.

Le public découvrira les pièces majeures de l'artiste : La vierge folle (1912), Les rideaux rouges (1913), Education, etc. Dans beaucoup d'oeuvres, Nel, la femme de l'artiste - son grand amour et sa muse - occupe une place centrale. Une deuxième salle du musée confronte le travail de Wouters aux artistes de son temps, qui l'ont influencé : Rodin, Ensor, Bourdelle et Cézanne.

Parallèlement à l'exposition de Bruxelles, le Musée des Beaux-Arts d'Anvers propose une seconde exposition du peintre : Rik Wouters uit eigen bezit. L'exposition reprend également des oeuvres majeures telles que Autoportrait au cigare (1915), Femme à la lecture ou encore Le Ravin.

L'exposition Rik Wouters se déroule au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles du 23 février au 26 mai, tous les jours de 10 à 18h. Le prix d'entrée est de 9 euros (guide audio inclus). Un ticket combiné Bruxelles-Anvers est disponible au prix de 10 euros. La SNCB organise par ailleurs un package à l'occasion de cet événement culturel.

A Anvers, le prix d'entrée est de 5 euros et l'exposition s'y tient également jusqu'au 26 mai. Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10 à 17h (fermé le 1er et 9 mai). L'accès est gratuit le vendredi.

(BELGA)

© La Libre Belgique 2001