La drève de dame Céline

Tout a commencé par une anecote plutôt amusante dans le contexte médiatique belgo-belge. Depuis lundi, fans et médias (enfin pas tous) sont en ébulition, l'arrivée de Céline Dion à Bousval est imminente. Mardi soir, la voilà qui franchit enfin l'entrée de la drève Dame Berthe où se situe la villa louée pour son séjour

La drève de dame Céline
©FLEMAL

Tout a commencé par une anecote plutôt amusante dans le contexte médiatique belgo-belge. Depuis lundi, fans et médias (enfin pas tous) sont en ébulition, l'arrivée de Céline Dion à Bousval est imminente. Mardi soir, la voilà qui franchit enfin l'entrée de la drève Dame Berthe où se situe la villa louée pour son séjour.

Gentille comme tout, et consciente de la dévotion que lui portent ses fans les plus transis, elle vient prendre un mini bain de foule et se retrouve devant la caméra du Bus des Régions de la RTBF. Interview exclusive et, on le suppose, blêmissement du côté des collègues de la chaîne privée. Annoncée depuis le mois d'avril dans notre pays, Céline est enfin là et il va y avoir du sport. La Belgique se prépare à être emportée par la Dionmania.

Vraiment? Petit coup de sonde, jeudi après-midi du côté de Bousval. Personne. Les deux gardes de Bunker Security (ça ne s'invente pas, un nom pareil!) et leurs chiens en sont réduits à regarder les châtaignes tomber. `Il fallait venir ce midi, ils étaient une petite dizaine mais ils se sont vite rendus compte qu'ils ne la verraient pas.´ Ben non, Dame Céline est là pour travailler et c'est donc à La Louvière qu'il faut être.

Une dame habitant le voisinage passe et s'arrête tout de même. `Comment fait-on pour la voir?´, demande-t-elle aux gardes. `Comment je fais pour lui apporter des fleurs ou des pralines?´. Réponse: `vous les donnez aux gardes, qui lui remettront.´ `Ah bon et vous êtes sûr qu'il ne va pas les garder pour lui? Je voulais aussi vous demander: je vais devoir passer pour apporter aux habitants de la drève notre petite gazette `Les amis de Bousval'´. `Pas de problème, madame.´

Tout se passe donc dans la plus grande courtoisie. Pas très croustillant, tout ça. Pourtant jusqu'il y a très peu de temps, le sondage sur le site de la commune de Genappe (dont Bousval fait partie) faisait penser que tout ne serait pas facile pour l'entourage de la chanteuse. A la question de savoir ce qu'ils pensaient de la venue de Céline à Bousval, 66 pc des 368 répondants avaient choisi le terme de `cauchemar´. On aurait pu au moins espérer une manif de protestation.

La Belgique serait-elle un bon choix pour les méga-stars à la recherche d'un peu de calme? `Nous allons la laisser tranquille, des demandes ont été faites pour la recontrer mais nous ne comptons pas faire la chasse à Céline. Ni au scoop, d'ailleurs.´, confirme Marc Deriez, rédacteur en chef du Ciné-Télé-Revue. Même pas quelques petites photos volées de Céline et René promenant le petit dans le jardin? `A partir du moment où Céline et René posent souvent volontairement pour les photographes, il faudra vraiment voir ce qu'on nous propose comme photos.´

Même écho du côté du Télé-Moustique. `Les photos de paparazzi, ce n'est pas vraiment notre truc´, rigole Patrick Weber, le rédac'chef. `Nous en parlerons forcément mais à la sauce Moustique. D'ailleurs, il paraît que l'on a déjà l'une ou l'autre anecdotes amusantes.´

PHOTOS ORIGINALES

Un étage au-dessus de nous, dans le bureau de Patrick Haumont, rédacteur en chef de La Libre Match, le discours change tout de même un peu de ton. `Pour nous, c'est très clairement un événement important. C'est une des dix méga-stars mondiales et elle vient s'installer chez nous. Nos lecteurs la retrouveront donc régulièrement dans le magazine et il y aura plus que certainement une couverture qui lui sera consacrée. Nous avons demandé à un photographe de s'occuper à plein temps de Céline Dion parce que nous ne voulons publier que des photos que les autres n'auront pas. Notre priorité est évidemment d'obtenir une séance photos à l'intérieur de la maison. Officiellement, cela ne se fera pas mais on ne sait jamais.´

Ronald Dersin est photographe et ce travail entre justement dans ses cordes. `Nous travaillons à plusieurs, en agence, mais nous n'avons pas eu de demandes particulières du côté belge. De l'étranger, oui, pour du privé mais en gros, c'est le calme plat. C'est vraiment bizarre. Cela changera peut-être à partir de lundi, les concurrents étrangers, absents pour le moment, attendent peut-être la conférence de presse pour prendre leurs repères et s'installer.´

On conçoit mal, en effet, que l'un ou l'autre titre `people´ français bien connu ne profitent pas du séjour pratiquement à leurs portes de la star. Surtout qu'habituellement, ils ne lésinent pas sur les moyens.

Parce qu'il n'y a pas que Bousval qui est concerné par ce séjour de la chanteuse canadienne. La Louvière s'apprête ainsi à vivre une conférence de presse mondiale où l'on verra débarquer pas moins de 200 journalistes. De Belgique, bien sûr, mais aussi d'Allemagne, d'Australie, du Japon...

Belga

ENORMÉMENT DE DEMANDES

`Depuis qu'elle a annoncé son séjour en Belgique, nous avons reçu énormément de demandes d'interviews. Nous avons demandé la tenue de cette conférence de presse pour satisfaire un peu tout le monde´, nous a-t-on expliqué chez Sony Belgique. `Des fans-clubs ont également demandé d'organiser des séances de rencontres et de signatures.´ Quant à savoir si ces demandes seront rencontrées: mystère. Pour le reste, l'engouement autour du séjour de la chanteuse est évidemment un `plus´ promotionnel. D'autant que la sortie d'un nouveau single approche.

Tout bénéfice donc pour la maison de disque puisque le séjour de Céline Dion est principalement géré par la société de Franco Dragone. Laquelle a déjà dû faire face à une petite tempête à propos du règlement d'une facture de 400 000 euros pour divers travaux effectués, par le propriétaire, dans la villa de la drève Dame Berthe.

Jusqu'au 1er août, celle-ci était encore habitée par son propriétaire, Jean-Claude Schmitt, le patron de l'entreprise wallonne de transports TDS. Erigée sur la place où s'élevait, il y a neuf siècles, le château de La Motte, elle a été construite en six ans pour un montant de plus de deux millions d'euros.

Sur un terrain de trois hectares, la gigantesque villa, esthétiquement pas très jolie à nos yeux mais tous les goûts sont dans la nature, occupe une superficie totale de 1200 mètres carrés pour 26 pièces, dont neuf salles de bain en marbre, une piscine couverte, l'indispensable jacuzzi, un sauna ou encore un garage qui pourrait contenir dix véhicules. Sans oublier l'héliport qui abritera bien un appareil, utilisable en cas de situations exceptionnelles et, en tout cas, quatre fois maximum sur les quelques semaines prévues de séjour.

PIRARD

Du point de vue de la sécurité, on atteint la même démesure: portail blindé, caméras pivotantes, détecteurs de mouvement et murs de forteresse. De quoi rivaliser avec Las Vegas où la chanteuse partira ensuite pour présenter le spectacle qu'elle est venue répéter en Belgique. Un spectacle dont le nom devrait être dévoilé lundi. `Muse´ avait les faveurs de Céline Dion mais le groupe de rock anglais du même nom s'est déclaré opposé à cette utilisation, même moyennant 50 000 dollars de compensation.

Voulant éviter un bras de fer devant un tribunal, un autre choix sera fait puisque `Muse´ n'était qu'un nom parmi d'autres sur une liste.

RUMEURS

Mais, fi des arcanes du business-music, revenons à nos moutons: les fans les plus transis l'auront compris, ce n'est sans doute pas à Bousval qu'ils pourront réaliser leur rêve, à savoir un échange, même bref, avec leur idole. Quoique Céline Dion a déjà prouvé qu'elle n'était pas le genre de personne à fuir à tout prix le contact avec son public.

Mais d'autres rumeurs courent. Il se raconte, par exemple, qu'elle aurait loué un restaurant louviérois pour un mois. Avis aux pisteurs! Ou alors que pratiquant régulièrement le golf, elle pourrait s'inscrire au club de Waterloo. Autre possibilité, les prochains concerts de Jean-Jacques Goldman (du 22 au 26 octobre à Forest-National). Le Français ayant déjà écrit plusieurs chansons pour la chanteuse, il n'est pas illusoire de penser qu'ils pourraient se retrouver sur scène ou, au moins, dans les coulisses. Une femme, des fans et un tas de possibilités.

Toujours est-il qu'autant s'y préparer: pendant quelque temps, on risque d'en entendre beaucoup parler de cette star qui a atteint une pareille cote uniquement grâce à son talent. Et pour les grincheux, qui en ont déjà marre de ce battage médiatique, ce sera le même prix. Ils pourront toujours se consoler en pensant que, désormais Bousval et La Louvière pourront être pointés sur le globe terrestre. N'est-ce pas réconfortant de sentir que de l'Alaska au Japon, notre petit pays est le centre de toutes les attentions?

© La Libre Belgique 2002