Shrek de retour sur la croisette

Divertissement samedi sur la Croisette, comique et fantaisiste avec le retour des aventures animées de Shrek, l'ogre sympa, tout en couleurs éclatantes, noir et haletant avec un polar sud coréen adapté d'un manga, "Old Boy". Deux styles de films qu'aime particulièrement Quentin Tarantino, le président du jury 2004, qui ne manque jamais d'affirmer haut et fort son goût pour le cinéma de genre. Le journal de bord quotidien de Benoît Poelvoorde

AFP
Shrek de retour sur la croisette
©AP

Divertissement samedi sur la Croisette, comique et fantaisiste avec le retour des aventures animées de Shrek, l'ogre sympa, tout en couleurs éclatantes, noir et haletant avec un polar sud coréen adapté d'un manga, "Old Boy". Deux styles de films qu'aime particulièrement Quentin Tarantino, le président du jury 2004, qui ne manque jamais d'affirmer haut et fort son goût pour le cinéma de genre.

On relèvera la présence, à la Quinzaine des réalisateurs, du deuxième film de l'actrice italienne Asia Argento ("The Heart Is Deceitful...Above All Things"), qui porte cette fois les couleurs de l'Amérique.

Dans "Shrek 2" de Andrew Adamson, Kelly Asbury et Conrad Vernon (Etats-Unis, 1H32), le gentil ogre, a gagné la main de la belle princesse Fiona après avoir triomphé du dragon cracheur de feu et de l'abominable Lord Farquaad. Il lui faut maintenant affronter une nouvelle épreuve, la pire de sa carrière sans doute: sa belle famille. Le roi Harold et la reine Lillian n'apprécient en effet guère que leur fille chérie choisisse de rester ogresse par amour pour son ogre de mari. Les deux tourtereaux auront bien besoin du soutien de l'Ane, indéfectible ami, pour tenter de fléchir l'opposition du couple royal.

Il y a trois ans, le premier épisode de cette production Dreamworks avait séduit la Croisette. C'était d'ailleurs le première fois depuis 1974 ("Les neuf vies de Fritz le chat") qu'un dessin animé se risquait dans la compétition. L'équipe semble y avoir pris goût et, vu le succès cette saison de "Nemo", l'éventualité pour Shrek de revenir avec des lauriers ne semble pas forcément présomptueuse. Une distribution de choix: Julie Andrews, Antonio Banderas, John Cleese, Rupert Everett, Eddie Murphy, Mike Myers, Jennifer Saunders, mais en voix seulement. (Et Alain Chabat en VF)

Eddie Murphy, 43 ans, n'était pas venu à Cannes depuis 1991 ("Boyz'The Hood" de John Singleton). Deux des trois réalisateurs ont déjà fait le déplacement sur la Croisette dans le passé, Andrew Adamson, néo-zélandais, 37 ans, avec le premier volet de "Shrek" déjà, et l'Américain Kelly Asbury, 44 ans, avec "Spirit, l'étalon des plaines", une autre production Dreamworks. Il s'agit en revanche du premier séjour à Cannes pour l'Américain Conrad Vernon, 35 ans, dialoguiste du premier "Shrek".

Tiré d'un manga, le film de ce réalisateur de 40 ans, diplômé de philosophie, a rencontré dans son pays davantage de succès que "Matrix Revolution" et "Kill Bill" réunis, faisant la joie de 520.000 spectateurs. Né le 23 août 1963 à Séoul (Corée du sud), Park Chan-wook est l'une des têtes de file du renouveau du cinéma coréen. En France, le Festival du cinéma asiatique de Deauville l'avait distingué pour "JSA: Joint Security Area". En 2002, "Sympathy For Mr. Vengeance" avait installé son statut de réalisateur-vedette. "Old Boy", son 5e long-métrage, marque sa première sélection à Cannes. Le héros de son film, Choi Min-sik, 42 ans, avait été remarqué en 2002 dans le rôle du peintre de "Ivre de femmes et de peinture" (prix de la mise en scène), qui avait connu un bon succès en salles dans la foulée.



   LIENS PUBLICITAIRES
   
   

"Ascenseurs - Nouvelles exigences de sécurité de l'A.R. du 09/03/2003"

Pour faire un peu de sport certaines personnes empruntent l’escalier plutôt que l’ascenseur. C’est bien ! Il n’empêche, nous passons chaque année, plusieurs heures dans les ascenseurs et trouvons normal que les 75.000 appareils du parc belge nous conduisent, en toute sécurité, aux étages voulus.


lalibre.be ne peut être tenue responsable du contenu de ces liens.
 

Sur le même sujet