Les différentes variétés d'abricots

LES PREMIERS ABRICOTS À ÊTRE COMMERCIALISÉS

vers la mi-mars viennent de Tunisie, d'Italie, d'Espagne ou de Grèce mais sont rarement de bonne qualité. Mieux vaut attendre la saison des abricots français, de juin à septembre. En voici quelques variétés parmi les plus communes.

- LE BERGERON: abricot moyen à gros, d'un orangé soutenu. Sa chair est ferme, peu juteuse et sa saveur acidulée. Il est produit dans la Drôme et l'Ardèche de la mi-juillet à la mi-août.

- LE JUMBOCOT ou GOLDRICH: abricot très gros, oblong, orangé et ferme, avec une saveur acidulée délicieuse s'il est cueilli à maturité. Il vient du Languedoc-Roussillon ou de Provence à partir du début juillet.

- LE LAMBERTIN: abricot de taille moyenne, orange foncé, avec une face partiellement rouge. Il est produit dans Roussillon, le Gard et les Bouches-du-Rhône à partir de la fin juin. Sa chair est juteuse et d'une bonne qualité.

- L'ORANGÉ DE PROVENCE: très gros abricot orangé et panaché de rouge. Sa chair est ferme et de bonne qualité gustative. Il provient de la Drôme et du Vaucluse dans le courant du mois de juillet.

- L'ORANGERED: très gros abricot, orange cuivré à rouge vif. Il débute la saison, vers le 20 juin, en provenance du Languedoc-Roussillon.

- LE ROSE DE FOURNÈS: abricot moyen, orange clair. Il vient de Provence et du Gard. Cette variété, mise au point pour résister aux manipulations, est presque abandonnée car de qualité gustative moyenne.

- LE ROUGE DU ROUSSILLON: venu de ses Pyrénées-Orientales, cet abricot brille par sa chair orange clair ponctuée de carmin. Quant à son arôme, équilibré en sucre et en acidité, c'est l'un de ses points forts. Il est en effet considéré comme l'un des meilleurs abricots présents sur les marchés.

Pour des conseils sur le choix des fruits, légumes, viandes, poissons, fromages..., une plongée dans «Le Coffe malin», publié chez Stock par le célèbre chroniqueur de France Inter et de France 2, se révèle souvent très utile (285pp., 17€).

© La Libre Belgique 2005