Un chat parcourt plus de 3 000 km pour retrouver ses maîtres

Un chat a parcouru plus de 3 200 kilomètres, passant de l’Ouzbékistan à la Russie, pour retrouver ses maîtres qui avaient déménagé sans lui, peut-on lire sur le site Internet ananova.com. Ravila Hairova, âgée de 52 ans, pensait que le déménagement serait un trop grand changement pour Karim, son compagnon à quatre pattes, et avait dès lors demandé à ses voisins de prendre soin de lui. Mais deux ans plus tard, elle a eu la surprise de retrouver Karim, affamé, attendant devant la porte de sa nouvelle maison située en Russie. "Je savais par mes anciens voisins qu’il avait disparu de la maison quelques jours après notre départ et j’en étais très triste, mais nous n’avons plus eu de nouvelles à son sujet par la suite", a-t-elle expliqué. "Puis un jour, alors que je marchais le long de la route, j’ai vu ce chat qui semblait m’attendre. Quand je me suis approchée j’ai vu que c’était Karim - amaigri et en mauvaise condition. Il est très heureux aujourd’hui, tout comme nous. Je n’ai aucune idée de comment il nous a trouvés mais je suis très contente qu’il l’ait fait."

Un chat a parcouru plus de 3 200 kilomètres, passant de l’Ouzbékistan à la Russie, pour retrouver ses maîtres qui avaient déménagé sans lui, peut-on lire sur le site Internet ananova.com. Ravila Hairova, âgée de 52 ans, pensait que le déménagement serait un trop grand changement pour Karim, son compagnon à quatre pattes, et avait dès lors demandé à ses voisins de prendre soin de lui. Mais deux ans plus tard, elle a eu la surprise de retrouver Karim, affamé, attendant devant la porte de sa nouvelle maison située en Russie. "Je savais par mes anciens voisins qu’il avait disparu de la maison quelques jours après notre départ et j’en étais très triste, mais nous n’avons plus eu de nouvelles à son sujet par la suite", a-t-elle expliqué. "Puis un jour, alors que je marchais le long de la route, j’ai vu ce chat qui semblait m’attendre. Quand je me suis approchée j’ai vu que c’était Karim - amaigri et en mauvaise condition. Il est très heureux aujourd’hui, tout comme nous. Je n’ai aucune idée de comment il nous a trouvés mais je suis très contente qu’il l’ait fait."