Belgique

Comme chaque année autour des vacances de Pâques, la Ciri (Commission interréseaux des inscriptions) valide le décompte des élèves qui, après la première phase des inscriptions en première année secondaire, sont inscrits dans l’un des établissements de leur choix ou se retrouvent toujours sans école, en liste d’attente. Un courrier a été envoyé aux parents pour les avertir de la situation de leur enfant. En cas de désaccord, ils ont dix jours pour envoyer leurs remarques par recommandé.

À dater du 5 avril, il apparaît que 96,72 % des enfants ont une place dans l’un des établissements de leur choix. Pour 91,43 % des élèves, il s’agit même de leur première préférence. Il reste 1 569 élèves sur liste d’attente, dont la plupart visent des écoles bruxelloises (1 038, pour 173 dans le Brabant wallon et 358 dans le reste de la Wallonie). L’année passée au même moment, les "sans-école" étaient encore 1 816. De quoi se réjouir d’un quelconque progrès pour autant ? Pas sûr du tout. En 2016 et 2017, on tournait autour de 1 200 têtes et, en 2015, 1 090 seulement étaient concernées. La proportion de familles qui doivent revoir leur choix n’a pas tendance à se réduire en tout cas. La liste des écoles où il reste encore de la place sera publiée dès le 8 avril (www.inscriptions.cfwb.be). Les inscriptions seront ouvertes le 29 avril. Premier arrivé, premier servi.