Belgique Pas d’amende jusqu’à 7 km/h de dépassement, mais davantage de sévérité si vous avez le pied (très) lourd.

Il va y avoir du neuf en ce qui concerne les amendes pour excès de vitesse. Premièrement, et c’est plutôt une bonne nouvelle pour ceux qui respectent les limitations de vitesse, mais qui ne sont pas à l’abri d’un léger dépassement : il n’y aura plus de verbalisation pour les excès de vitesse de moins de 7 km/h. Fini, donc, la perception immédiate ressemblant au racket quand on est flashé à 51 ou 52 km/h au lieu des 50 autorisés.

Sur autoroute aussi, le seuil de tolérance a été revu puisque l’automobiliste n’encourt plus d’amende en cas de dépassement des 120 km/h, pour autant qu’il n’excède pas les 129 km/h.

Ces nouvelles règles figurent en effet dans une circulaire émise par le collège des procureurs généraux et visent une uniformisation des règles en matière de contrôles de la vitesse.

Si, malgré tout, vous avez le pied un peu lourd, sachez que le montant de la perception immédiate a lui aussi été revu, passant de 50 à 53 euros.

Cette perception immédiate est valable pour les excès allant de 37 à 46 km/h dans les zones 30. La même règle est d’application en agglomération (où la vitesse est limitée à 50 km/h), pour autant que l’excès de vitesse soit compris entre 57 et 66 km/h.

Sur les autoroutes, la marge est un peu plus haute. Jusqu’à 129 km/h, vous échappez à l’amende. Entre 129 et 139 km/h, la perception immédiate est d’application (53 €).

Mais attention, passé ces seuils, cela peut rapidement vous coûter très cher. En zone 30, par exemple, de surcroît à proximité de zones scolaires, une petite "photo" à 48 km/h vous coûtera 75 € d’amende. Et si vous atteignez les 60 km/h, ce sera 207 €…