Belgique La librairie Filigranes a annoncé qu'elle annulait la venue d'Eric Zemmour fixée au 6 janvier. Le polémiste était invité par la librairie bruxelloise pour une séance de dédicaces. L'annonce de cette venue avait provoqué de vives réactions dans le monde politique et divers milieux associatifs.


Contacté par LaLibre.be, Alexis Chaperon, COO de Filigranes, explique le choix de la librairie. "Vu les menaces dont fait l'objet Eric Zemmour, avec des groupes tant d'extrême droite que d'extrême gauche qui manifestent aux endroits où il se rend, je préfère appliquer le principe de précaution, afin d'assurer la sécurité du personnel. Le jeu n'en vaut pas la chandelle. Je le regrette, c'est navrant."

La direction estime que la liberté d'expression est menacée par ce type de "dérive". "Le rôle du libraire est de proposer des choix à ses clients en fonction de l'offre et non de voir ce qui peut se vendre ou non", a souligné Alexis Chaperon.

Alexis Chaperon précise que cette séance de dédicaces ne constituait nullement une prise de position en faveur d'Eric Zemmour. "En rayons, à côté de son livre, figurent un bouquin contre Zemmour et l'ouvrage de l'historien américain Robert Paxton (NdlR : qui estime notamment que "l’argument de Zemmour sur Vichy est vide")."

"Et si Houellebecq venait présenter son nouveau roman?"

Dans un communiqué, le directeur de Filigranes Marc Filipson détaille sa décision. "Lorsque nous avons invité Eric Zemmour écrivain, Eric Zemmour qui a vendu une quantité astronomique de livres chez nos voisins français, le polémiste, on m'a reproché d'offrir une tribune à un militant politique. C'est faux. Il venait signer, et on a menacé Filigranes. Sans me faire l'apôtre de la liberté d'expression qui englobe ce que chacun est disposé à lui prêter, je suis employeur, collègue et père de famille. C'est donc sous la menace, et pour ne faire prendre aucun risque à mon personnel, que j'ai décidé d'annuler la venue d'Eric Zemmour chez Filigranes." 

Le communiqué de Marc Filipson termine par un post-scriptum narquois et mystérieux:  "PS: Et si, par le plus grand des "hasards", Michel Houellebecq accepte de venir présenter son nouveau roman Soumission, quel sera votre réaction !?"

"Depuis la demande d'interdiction, le livre se vend à nouveau par brouettes"

Pour rappel, l'élue Ecolo Zoubida Jellab avait introduit une demande d'interdire la venue du journaliste politique français sur le territoire de la Ville. Cette demande formulée au nom du groupe Ecolo-Groen était notamment motivée par les prises de position du polémiste sur la population immigrée de France. Le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur (PS) avait annoncé qu'il ne donnerait pas suite à cette demande.

"Depuis cette demande d'interdiction de l'élue Ecolo, le livre se vend à nouveau par brouettes, alors que, début décembre, quasiment plus personne ne l'achetait", ajoute Alexis Chaperon. Il renchérit : "A la place d'Eric Zemmour, j'enverrais un ballotin de pralines à ceux qui réclament l'interdiction de sa venue".

Le Cercle de Lorraine maintient son invitation de son côté

Eric Zemmour est connu pour ses prises de position contre l'Europe, l'immigration ou les élites politiques, économiques, médiatiques et intellectuelles qu'il accuse d'avoir bradé les valeurs de la France.

Il est l'invité d'un déjeuner littéraire le 6 janvier au Cercle de Lorraine à Bruxelles. Il devait ensuite dédicacer ce jour-là son livre "Le Suicide français" à la librairie Filigranes. Il est attendu en soirée au B19 country club à Uccle pour un débat. Le Cercle de Wallonie a invité l'écrivain, journaliste et polémiste français à venir s'exprimer le 13 janvier prochain à Liège.