Belgique Une coalition de syndicats, de mouvements de solidarité et d'organisations non-gouvernementales a manifesté samedi à Bruxelles, lors de la journée internationale des Droits de l'Homme, contre l'accord de libre-échange conclu entre l'UE et plusieurs pays sud-américains, dont la Colombie. Leur action baptisée "Stop the killings" a réuni 130 personnes, d'après la police. Selon les activistes présents lors de la manifestation, les accords de libre-échange conclus sont néfastes pour les populations locales de pays tels que la Colombie et le Pérou.

"Ces accords donnent encore plus de possibilités aux multinationales de renforcer leur emprise sur les matières premières, les produits agricoles et les autres richesses naturelles et ce au détriment des populations locales. Les Droits de l'Homme sont également bafoués", a indiqué Bert De Belder du mouvement de solidarité Intal.

L'action "Stop the killings" était également l'occasion de protester contre les assassinats de syndicalistes et d'autres activistes dans différents pays du Sud. La manifestation a démarré de la place Blyckaerts et s'est achevée à la place du Luxembourg.