Belgique Une pétition de plus de 3 000 signatures est ratifiée par nos experts universitaires.

Les quelque 40 000 jeunes "activistes" qui ont inondé les rues de la capitale et des principales villes du pays, jeudi dernier, pour le climat, ont marqué les esprits. Et ils ne lâcheront rien, "parce que nous n’avons plus le choix", entend-on justement dans les rues, non sans donner une leçon à tous ceux qui, avant eux, ont baissé les bras.

Aujourd’hui, si le mouvement lancé par ces écorévolutionnaires en culotte courte en fait encore douter certains, une sortie plutôt "argumentée" devrait gonfler l’ardeur de la jeunesse lors de la nouvelle manifestation (4e acte) de ce jeudi. Une lettre-pétition, intitulée "Plus d’ambitions climatiques", émise par Scientists4Climate - patronyme utilisé par des chercheurs de l’Université d’Anvers du centre de recherche Global Change Ecology - avait déjà, ce mercredi, été signée par plus de 3 000 chercheurs, professeurs et autres membres du corps académique universitaire.

Publiée ce jeudi, elle vise aussi à secouer les autorités. Extraits…

(...)