Belgique Kevin et Dylan se sont transformés en braqueurs d’un soir pour 415 euros.

Ils ont trente-huit ans à eux deux, trente-six au moment des faits. Pas vraiment le physique à vous faire changer de trottoir en les croisant dans la rue. Le premier prévenu, appelons-le Dylan, a tout du jeune homme de bonne famille, correctement vêtu, cheveux courts, visage avenant. L’autre, que nous appellerons Kevin, est vêtu d’un jeans grunge et arbore une tignasse rousse rasée jusqu’au-dessus des oreilles. Kevin comparaît détenu alors que Dylan est libre. (...)