Belgique

Les deux voitures qui se trouvaient toujours sur les voies après le déraillement d'un train à Louvain, samedi, ont été levées et couplées à un train de relevage qui a pris la route de Malines vers 8h, indique lundi le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel. La première voiture, qui s'était renversée lors de l'accident, a elle été hissée dans la nuit de dimanche à lundi.

L'opération d'évacuation est donc presque terminée et s'est déroulée plus rapidement que prévu, ajoute le porte-parole d'Infrabel Frédéric Petit. L'équipe technique d'Infrabel se concentrera ensuite sur la remise en état de la caténaire, des voies et de la signalisation, touchées par l'accident. Ces travaux devraient se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine. "Vers minuit, la voiture renversée a été levée à l'aide d'une grue et placée sur un camion spécial", précise Frédéric Petit. 

"Le convoi partira ce soir vers Muizen."


La situation sur le rail

Le trafic ferroviaire reste perturbé autour de la gare de Louvain. Le trafic vers Bruxelles est limité à deux voies mais les trains entre Louvain et Aarschot circulent normalement depuis lundi matin.

Un "service normal de base" sera assuré vers Bruxelles lundi, notamment les trains IC. D'autres lignes restent par contre interrompues. Les trains IC vers Bruxelles emprunteront la ligne 36N au lieu de la ligne 36 sur laquelle le train a déraillé.

La portion de la ligne 36 entre Louvain et Herent n'étant toujours pas utilisable, plusieurs trains P vers et de Bruxelles seront cependant supprimés. Il s'agit de trains entre Visé et Bruxelles-Midi, Landen et Bruxelles-Midi ainsi que Genk et Bruxelles-Midi. Le train S9 entre Louvain et Braine l'Alleud circulera uniquement entre Braine l'Alleud et Bruxelles-Luxembourg.

Les trains internationaux (ICE et Thalys) roulent normalement.

La circulation reprendra également lundi matin sur la ligne 53 Malines-Louvain - avec un service à voie unique entre Louvain et la bifurcation de Dijlebrug - ainsi que sur la ligne 35 Louvain-Aarschot.