Belgique

Dans l’enseignement obligatoire, le métier de chef d’établissement est en train de changer. Pas le choix. D’une part, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté il y a deux mois un décret renforçant sa professionnalisation, notamment via une formation plus solide. D’autre part, le Pacte pour un enseignement d’excellence a mis en place un nouveau modèle de gouvernance. Pour faire court, les directeurs acquièrent plus d’autonomie mais aussi plus de responsabilités. L’école doit rédiger un plan de pilotage avec des objectifs à atteindre sur lesquels il faudra rendre des comptes. Un soutien et un accompagnement efficaces s’imposent.

(...)