Belgique

Le Comité des droits de l'enfant des Nations unies est "profondément préoccupé" par la détention de familles de migrants en Belgique. 

Dans ses recommandations publiées jeudi, il implore le pays de cesser instamment de détenir des enfants en centres fermés et de recourir à des lieux ouverts. La Belgique doit veiller en priorité à l'intérêt supérieur de l'enfant, en ce compris en matière d'asile et de migration, indique encore l'instance composée de 18 experts indépendants.