Belgique

Côté francophone, le grand débat dans le domaine de l’enseignement, c’est le rallongement - jusqu’à 15 ans - du tronc commun. Il forme le cœur du Pacte d’excellence que la ministre Marie-Martine Schyns tente de faire passer au sud du pays. En donnant une année de plus aux jeunes avant de déterminer leur orientation, les promoteurs espèrent que les choix seront à l’avenir plus réfléchis et les sorties de route trop précoces, évitées.