Belgique

Quelques minutes après que le CDH ait annoncé le départ de Mahinur Ozdemir, plusieurs élus PS et Ecolo lui ont apporté son soutien.

C'est le cas de Rajae Maouane (Ecolo) à Molenbeek qui parle d'une "chasse aux sorcières" et d'un "acharnement" contre la députée bruxelloise.

Jamal Ikazban, chef de groupe de l'opposition PS à Molenbeek a également employé le mot "acharnement"... avant d'effacer son tweet.


Farida Tahar, conseillère communale PS à Molenbeek, y a aussi été de son tweet. Selon elle, le CDH avait juste "besoin d'un bon prétexte pour exclure sa députée régionale".

Sur Facebook, Sarah Turine, secrétaire politique Ecolo à Molenbeek, rappelle qu'elle est "fort demandeuse de la reconnaissance du génocide arménien par l'Etat belge et... par la Turquie" tout en précisant qu'elle "trouve scandaleux la façon dont on a mis la pression sur les élus belges d'origine turque alors que notre pays n'est même pas foutu de le reconnaître ce génocide". Elle poursuit : "Et quoi? On lave la bonne conscience de qui? De quoi? Cela ne va que cristalliser encore plus le débat, empêcher tout dialogue. Et sans dialogue et compréhension des raisons qui poussent une partie importante des citoyens turcs et des citoyens belgo-turcs à refuser cette reconnaissance, hé bien il ne sera jamais reconnu. Sans soutien au dialogue entre l'Arménie et la Turquie sur ce sujet extrêmement sensible, la réconciliation avec l'Histoire ne sera jamais possible". (voir le statut ici)