Belgique

La baisse des dépenses de l'ONEM en 2014, essentiellement due à la baisse du nombre de chômeurs complets indemnisés, pourrait être suivie d'une baisse de 260 millions d'euros en 2015, avec des répercussions positives sur le budget de l'Etat, a relevé jeudi le ministre de l'Emploi Kris Peeters. 

La baisse des dépenses de l'ONEM s'est élevée à 451 millions l'an dernier. "Vu que les dépenses totales de l'ONEM représentent, hors titres-services, 2,4% du produit intérieur brut (PIB), ces chiffres ont un impact favorable sur le budget", a-t-il commenté. Kris Peeters y voit une preuve d'efficacité de la politique de contrôle et de sanction menée par l'ONEM. "Cette politique est aujourd'hui appliquée à son maximum", a toutefois relevé le chrétien-démocrate flamand.