Belgique En novembre 2017, Vias, l'Institut belge pour la sécurité routière, a mené l'enquête pour connaître l'avis des Belges sur le code de la route.

Un grand nombre de répondants ont déclaré être irrités par le comportement des "centristes", ces automobilistes qui restent sur la bande du milieu sur l'autoroute, et qui incitent de nombreux conducteurs à dépasser par la droite, une infraction qui peut être punie à hauteur de 116 euros.

Or, rester sur la bande du milieu après un dépassement est une infraction du premier degré, punie d'une amende de 58 euros. " Cela nous semblait incohérent que cette infraction, qui engendre le dépassement par la droite, ne soit pas puni de la même manière", nous confirme Benoît Godart, porte-parole de Vias.

Un projet de loi sera bientôt examiné par la Commission infrastructure de la Chambre et " seuls des impondérables" pourraient faire capoter l'inscription de cette loi au Moniteur belge, toujours selon Benoît Godart.