Belgique Créé en janvier 2017, le Centre d’aide et de prise en charge des personnes concernées par les extrémismes et radicalismes violents (Caprev) offre, au travers d’un réseau de professionnels, un accompagnement personnalisé et confidentiel aux personnes concernées via un parcours de désengagement. Depuis son lancement, le Caprev a reçu plus de mille appels téléphoniques (au 0800/111.72). Près de 150 dossiers ont été ouverts, dont 88 font encore l’objet d’un suivi actif, selon un premier bilan présenté mercredi.

(...)