Belgique

L es élèves finlandais âgés de 15 ans arrivent en tête des jeunes de 57 pays pour leurs connaissances scientifiques, selon l'enquête trisannuelle de l'OCDE ("Programme international pour le suivi des acquis des élèves ou "Pisa" 2006). Suivent dans ce classement Hong-Kong, le Canada, Taiwan, l'Estonie et le Japon. Les élèves belges arrivent en 19e place. En bas du tableau, la Colombie, la Tunisie, l'Azerbaïdjan, le Qatar et le Kirghizstan se disputent les cinq dernières places.

A noter que ce classement ne concerne que le niveau en sciences physiques, naturelles et économiques. Pour ce qui est des Belges, ce classement n'a toutefois que peu de signification dans la mesure où il n'est que le reflet de la moyenne des deux enseignements du pays, celui de la Communauté flamande et de la Communauté française, aux performances fort différentes.

Dans le dernier classement, qui date de 2003, la Belgique se situait à la 15e place pour les matières scientifiques, la Flandre étant à la 4e et la Communauté française à la 32e, soit bien en deçà de la moyenne des pays de l'OCDE. Il faudra sans doute attendre mardi pour en savoir plus. L'organisation doit en effet rendre publique ce jour-là l'intégralité de son étude, qui reprendra également les résultats en mathématiques, en résolution de problèmes et en lecture.

La Flandre, 1ère en maths

Menée dans 57 pays (dont 30 de l'OCDE) représentant 90 pc de l'économie mondiale auprès de plus de 400000 élèves, l'enquête Pisa passe pour être la référence dans le domaine.

Lors de la publication de l'étude Pisa en 2003, la Communauté flamande était arrivée en première position dans le classement des performances de ses étudiants en mathématiques, quatrième en résolution des problèmes et troisième en lecture. Face à un tel bulletin, la Communauté française faisait figure de cancre : 24e en maths, 25e en résolution de problèmes et 32e en lecture. Pouvait donc mieux faire. Proclamation des résultats mardi. (D'après Belga)