Belgique

Les syndicats et la direction de la société de services au sol Aviapartner ont eu une première discussion lundi matin. "Nous avons fait une proposition pour diminuer la pression de travail. La direction a demandé à ce sujet un temps de réflexion afin de voir ce qui est réalisable", selon le secrétaire syndical Kurt Callaerts (CSC Transcom), qui ne souhaite pour l'heure pas en dire plus quant au contenu de la proposition.

"Nous demandons grosso modo plus de personnel, une meilleure rémunération et un meilleur matériel", a-t-il ajouté. Contrairement à ce qui a été annoncé précédemment, la direction de Flightcare n'est pour sa part pas prête à négocier avec les syndicats, selon M. Callaerts.

D'après Hendrik Vermeersch (SETCa), il n'y a pas de solution possible chez Aviapartner sans un accord également chez Flightcare. Le personnel de cette dernière doit faire face aux mêmes problèmes que chez Aviapartner, relatifs à la pression de travail. Mais chez Flightcare, il y a en outre un problème en ce qui concerne le respect de la législation sociale. Quelque 1.600 personnes travaillent dans chacune des deux sociétés.