Le jackpot du ministre Donfut

Martin Buxant Publié le - Mis à jour le

Belgique

Mister cash. Didier Donfut, troisième sur la liste PS à Mons, est un négociateur hors pair. Le ministre wallon de la Santé et de l’Action sociale - "consultant" à ses heures est parvenu à faire signer en 2000 une convention qui lie sa société de consulting (IDEE) à l’IGH (Intercommunale gazière du Hainaut) pour un montant annuel de 4800000 francs belges (120000 €). Et les gains de l’activité de consultance de la société de Didier Donfut s’ajoutent à son salaire ministériel.

La convention qui lie Didier Donfut à l’IGH est toujours en vigueur à l’heure actuelle, elle a été reconduite en 2006. Mieux, même : elle a été indexée depuis lors et tourne aujourd’hui autour des 143000 euros par an. Selon plusieurs documents dont "La Libre" a obtenu copie, la société de Didier Donfut a facturé pour plusieurs centaines de milliers d’euros en l’espace de huit ans. Les factures s’enchaînent mensuellement et les cachets de consultance de IDEE pour le compte d’IGH sont versés sur le compte bancaire de la société de Didier Donfut. A montant indexé, IDEE percevait courant 2009 quelque 13 000 euros bruts (donc TVA comprise) de la part de l’intercommunale hennuyère...

Mais pourquoi ces montants dignes de Wall Street ou de la City londonienne ? Pour rien, ou pas grand-chose Didier Donfut est l’unique actionnaire, propriétaire et tête pensante d’IDEE. IDEE (International développement en énergie et environnement) est une société dont le siège social est établi au domicile de Didier Donfut et qui emploie une seule personne. L’objectif social de IDEE est "le conseil aux intercommunales mixtes en matière d’environnement et d’énergie".

Problème, les missions pour lesquelles la société de Didier Donfut perçoit ces rétributions de la part d’une société publique sont "limitées" : quelques conseils dans les contacts entre IGH et Electrabel. "Le consultant pourra organiser ses activitéés avec la plus grande liberté et avec la plus complète indépendance (...)", lit-on dans la convention. Bon sang mais c’est bien sûr : Didier Donfut est ministre depuis 2004. Comment aurait-il le temps et la latitude nécessaires pour poursuivre une activité parallèle justifiant de tels tarifs ?

Didier Donfut touche quelque 11016 euros bruts par mois comme ministre wallon. Il a été Secrétaire d’Etat puis ministre au sein du gouvernement fédéral (aux Affaires européennes puis à la Santé) de 2004 à 2008. En janvier 2008, le Hennuyer est devenu ministre wallon. Avec à la clé, donc, 11016 euros par mois. Mais ce salaire-là est soumis à l’IPP. En revanche, le paiement des missions de "consultance" de la société de IDEE sont taxés bien moins lourdement.

L’Intercommunale gazière du Hainaut (IGH) est présidée par Marie-Paul Bury, qui est également conseillère communale PS à Frameries. Tiens!, mais qui donc est le bourgmestre en titre de Frameries ? Didier Donfut... La convention entre IGH et la société de Donfut a été signée en 2000 par Robert Urbain et Patrick Moriau.

Reste (encore) quelques questions à traiter. Dont celle-ci : une seconde convention lie, depuis 2000, la société de Didier Donfut IDEE à une autre structure publique (la Socofe). Cette convention porte (aussi) sur de l’"expertise" et de la "consultance" Quel est le montant exact de la convention qui lie la Socofe, un holding public wallon présidé par Jean-Claude Marcourt, à l’IDEE de Didier Donfut ?

Martin Buxant

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM