Belgique

Le parlement wallon a approuvé mercredi en fin de journée une proposition de résolution d'Ecolo réclamant au fédéral l'abandon du vote électronique pour les élections européennes, fédérales et régionales, organisées par l'Intérieur. PS, cdH, Ecolo et PTB ont approuvé cette résolution qui relaie par ailleurs une volonté affirmée aussi dans la déclaration de politique régionale pour les élections locales (provinces, communes), organisées quant à elles par la Région.

Les reproches sont connus: impossibilité pour l'électeur de vérifier si le vote a bien été pris en compte, secret du vote menacé pour certaines personnes ayant des difficultés à voter électroniquement, risque de bug tel que le système l'a connu au dernier scrutin, ou encore un coût jugé démesuré (0,10 euro par vote papier, 1,37 euro par vote électronique).

Le MR s'est abstenu, soulignant que ce n'est pas tant le principe qui doit être mis en question que le matériel. L'Intérieur a d'ailleurs écrit aux communes après le bug de 2014 pour signifier l'abandon du système utilisé en Wallonie. Le PP a voté contre, préconisant un système électronique à développer par une entreprise wallonne.

Un signal fort adressé au fédéral qui reste le seul qui puisse décider si le vote électronique sera abandonné ou non.