Belgique

De nombreux hôpitaux sont confrontés à des patients incapables de s’acquitter des factures pour les soins reçus. De plus en plus de citoyens demandent un échelonnement de leurs paiements. Christine Mahy, secrétaire générale du Réseau wallon de la lutte contre la pauvreté, constate elle aussi une aggravation de la situation de nombreuses familles wallonnes.


De nombreux Belges sont partis ou vont partir en vacances. Mais 53% d’entre eux, selon le baromètre d’Europ Assistance 2016, ne le feront pas et, parmi eux, une majorité restera au pays parce qu’elle n’a pas les moyens de voyager. Certains ont même les plus grandes difficultés à joindre les deux bouts.

Il y a quelques jours, la RTBF indiquait que de plus en plus d’hôpitaux étaient confrontés à des patients incapables de s’acquitter des factures pour les soins reçus même lorsque le montant de ces factures est peu élevé.

Exemple: à l’UZ Brussel, l’hôpital universitaire lié à la VUB, sur 270 000 patients enregistrés en 2015, 1800 ont dû étaler le paiement de leur facture. C’est 600 de plus qu’en 2014. Le porte-parole de l’hôpital indiquait que ces demandes portaient parfois sur des montants de 300 ou 400 euros voire moins.

(...)