Belgique

Le personnel des Tec Liège a décidé mardi, lors d'une assemblée générale organisée dans les dépôts de Robermont et de Jemeppes, de rester à l'arrêt durant toute la journée.

"Au départ, nous voulions faire un arrêt de travail de seulement deux ou trois heures, mais la direction a voulu intervenir directement au dépôt de Robermont", où elle "a essayé, par tous les moyens, de faire reprendre le travail. Les employés n'ont pas du tout apprécié ce geste et ils ont décidé de continuer l'arrêt de travail durant toute la journée", a expliqué Claude Vinquevorst, le porte-parole des syndicats.

Pour rappel, un chauffeur et un contrôleur des Tec ont été agressés en l'espace de deux jours durant leur service.

L'action déclenchée mardi ne devrait toutefois pas se prolonger mercredi.